à la Une

Quiz

Que savez-vous des Jeux Olympiques de Grenoble ?

et aussi

auto(très)mobile

35 euros pour le non-paiement de stationnement

La réforme nationale du stationnement payant sur voirie est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. L’amende pénale, dont le montant est de 17 euros sur l’ensemble du territoire national, est supprimée. Elle devient un « forfait de post-stationnement » : à Grenoble, pour non-respect de paiement initial au parcmètre, il faudra s’acquitter de 35 euros. > Lire la suite

grand froid

Les bénévoles mobilisés pour les personnes précaires

L'hiver est une période particulièrement difficile pour les personnes en grande détresse sociale. Depuis mi-novembre, les associations de solidarité renforcent leur action pour leur servir chaque soir un repas chaud. Comment travaillent-elles au quotidien pour apporter aux plus démunis réconfort et chaleur humaine ? Enquête. > Lire la suite

JO de 1968

Un urbanisme à pleine vitesse

Avec l'organisation des Xèmes Jeux Olympiques d'hiver en 1968, un nouveau destin s'est planifié pour Grenoble. Pour assurer son rôle de capitale olympique, le relief de notre cité alpine s'est sculpté en un temps record. Les JO se sont en effet avérés être une véritable opportunité de développement urbain. Aujourd'hui, nous empruntons et utilisons encore un bon nombre d'infrastructures et d'équipements construits à cette période. Ces symboles de la modernité de l'époque se sont « fondus » dans la ville... Retour sur l'épopée olympique grenobloise, à travers ces témoins en dur. > Lire la suite

JO de 1968

L’histoire atypique d’un village olympique

En février 1968, alors que l’histoire de Grenoble est en train de s’écrire, à l’ouverture des Xèmes Jeux Olympique d’hiver, une autre, plus discrète, s’ébauche. Il s’agit de l’histoire du village olympique. Alors construit pour accueillir les sportifs, cinquante ans plus tard, le VO est toujours debout… > Lire la suite

Saison hivernale

Comment se rendre au ski en bus depuis Grenoble ?

Le saviez-vous ? Seize stations de ski existent à moins de deux heures de route de Grenoble. Il est possible de s'y rendre en voiture, en co-voiturage, en taxi, mais aussi en bus ! Cette carte répertorie tous les trajets Tag, Trans'Isère et Transaltitude à destination des stations de ski. > Lire la suite

[ Vidéo ]Pour refonder une pensée politique

pour demain

Budget 2018 : réaffirmer la ville du bien-vivre

Si le budget valide l’ensemble des recettes et des dépenses de l’année à venir, il exprime aussi les orientations de la Ville. Le budget de Grenoble traduit ainsi pour 2018 l’engagement municipal pour une transition écologique et sociale qui profite aux 162 000 habitants. Focus sur les projets phares qui vont rythmer la vie des Grenoblois. > Lire la suite

citius, altius, fortius

L’empreinte olympique

En 2018, Grenoble fêtera les cinquante ans des Jeux Olympiques d’hiver, organisés sur le territoire du 6 au 18 février 1968. C’est l’occasion d’une célébration particulière, afin de montrer et de comprendre l’évolution du visage de Grenoble d’hier à aujourd’hui, et de laisser présager de son futur. La compétition s’est déroulée à Grenoble pour les épreuves de glace, le patinage artistique, le patinage de vitesse et le hockey sur glace, et dans les stations alentour pour les épreuves de neige : Autrans, Villard-de-Lans, Chamrousse, Saint-Nizier-du-Moucherotte et L’Alpe-d’Huez. Grâce aux exploits sportifs, ces Jeux ont constitué un moment important dans la modernisation des sports de montagne, de leur pratique, de leur reconnaissance, et de leur popularité. > Lire la suite

loup y es-tu ?

Quand le hockey sur glace s’éveilla…

En 1968, les Brûleurs de Loups ne sont encore que le Grenoble Hockey Club (GHC). Le surnom leur sera attribué par le journaliste du Dauphiné Libéré Albert Fontaine en 1969, avant de devenir officiel en 1992. Si l’équipe est déjà solidement implantée dans la capitale du Dauphiné depuis le début des années soixante, les Jeux Olympiques ont servi de catalyseur au développement de la discipline à Grenoble et dans tout le pays. > Lire la suite

entreprises

Les JO, un virage plutôt bien négocié par l’économie locale

Avec un coût total de plus d’un milliard de francs de l’époque, les Jeux Olympiques ont injecté massivement de l’argent public dans l’économie, confortant la croissance des entreprises du bassin grenoblois. L’impact populaire de l’événement, largement médiatisé, a aussi joué en faveur de leur réputation à l’échelle internationale. Certains spécialistes se sont toutefois interrogés sur la facture fiscale et la portée durable de tels bénéfices. > Lire la suite

suivez le guide

Sculptures dans la ville : un musée à ciel ouvert

À la veille des JO de 1968, Grenoble organisait le premier symposium français de sculpture, affirmant la présence de l’art dans la ville. Les œuvres issues de ce concours émaillent toujours l’espace urbain, éléments d’un patrimoine que la ville valorise auprès du public avec la mise en place des parcours « Découverte des œuvres dans la ville ». De la gare au parc Paul Mistral en passant par le Village Olympique ou le centre historique : suivez le guide ! > Lire la suite

[ Galerie photo ]Rue Ampère : nouveau look, nouvelles fonctionnalités