Découvertes

Accueil >Découvertes>Benoît Jacques : « N’enfermons pas les auteurs dans la littérature ! »

Printemps du livre

Benoît Jacques : « N’enfermons pas les auteurs dans la littérature ! »

Auteur, illustrateur mais aussi éditeur de ses ouvrages, Benoît Jacques est un des douze auteurs jeunesse invités cette année au Printemps du livre où il rencontrera son public autour de « La Vallée enchantée », mais proposera aussi plusieurs rendez-vous inédits.

Entretien.

Benoit JacquesQu’est-ce qui vous a donné envie de participer au Printemps du livre ?

J’étais déjà invité en 2009 et revenir six ans après a du sens car j’ai de nouvelles choses à proposer. Ce que j’apprécie, ce sont les moments de rencontre avec le public qui sont particulièrement importants pour moi. En effet, en tant qu’auteur, illustrateur et éditeur, je travaille seul comme un ours au fond de sa caverne !

C’est donc l’occasion de prendre la température et il n’y a rien de plus intéressant que ces réactions à chaud. C’est aussi une façon d’entretenir du lien social dans ma vie, le reste du temps je suis seul avec mon travail, ça se passe entre moi et moi.

Le fait que ce ne soit pas un rendez-vous dédié au livre jeunesse ne vous pose pas problème ?

Au contraire ! Ce sont les étiquettes qui me posent problème et j’apprécie de croiser des auteurs de tous horizons. La rencontre de l’autre est primordiale, on ne peut pas créer en vase clos. Ces moments permettent de s’ouvrir au reste du monde : le public mais aussi des gens ayant des préoccupations de création semblables. On se découvre des affinités et c’est l’occasion de belles découvertes ! J’espère d’ailleurs que l’animation « Tous crayons dehors » que je vais proposer tissera des liens entre les auteurs invités.

En quoi consistera-t-elle ?

Ce sera un espace où ils seront invités à s’exprimer visuellement. Je serai le monsieur Loyal qui orchestre, mais tout restera dans la spontanéité, c’est l’ici et maintenant qui décidera, sinon cela n’aurait aucun charme… Mon souhait est que ce soit ouvert et j’espère que des auteurs de littérature se joindront aux illustrateurs.

Ce qui est joli dans l’existence, c’est d’éroder les frontières : on est tous des êtres riches et complexes. N’enfermons pas les auteurs dans la littérature et les illustrateurs dans le dessin !

Quels souvenirs gardez-vous de votre précédent Printemps ?

Ce qui me reste en tête, c’est la découverte du musée. C’était la première fois que je venais à Grenoble et avec Géraldine Kosiak, une collègue illustratrice qui était aussi invitée, on avait souhaité profiter de notre passage ici pour découvrir quelque chose de la ville. Nous avions donc visité le musée et je garde un souvenir très marquant de sa superbe collection d’art moderne ! Par conséquent, j’ai beaucoup de plaisir à ce que le Printemps s’y déroule cette année.

Benoît Jacques au Printemps du livre

♥ Jeudi 26 mars, à 18h : intervention au CNAC – librairie du magasin, autour de toute son œuvre.

♥ Vendredi 27 mars, à 17h30 : rencontre publique à la bibliothèque Jardin de ville.

♥ Samedi 28 mars à 15h30 au Musée : le petit théâtre de Benoit Jacques (lectures animées) et à 17h dans la salle de projection du musée : Tous crayons dehors !

♥ Mars-Avril : exposition des originaux de « La Vallée enchantée » – Bibliothèque du Jardin de ville

Programme complet : printempsdulivre.bm-grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Grenoble autrement : les descentes en canoë de l’Isère

Clichés grenoblois

Impro à gogo !