Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Bain de soleil au bord de l’eau

Budget participatif 2017

Bain de soleil au bord de l’eau

Depuis le mois de juillet 2019, les Grenoblois-es profitent de bains de soleil en bois au bord de l’Isère. Le projet avait été porté par cinq habitant-es du quartier Saint-Laurent au Budget participatif 2017 et inauguré en septembre.

Manon, Hélène, Olivier (absent sur la photo), David et Anne ont porté le projet Un pas vers l’eau au Budget participatif 2017. ©Auriane Poillet

L’idée est née au sein d’un groupe d’ami-es qui cherchait à utiliser le Budget participatif comme outil pour faire évoluer le quartier. Rapidement, les gradins en pierre situés sur les quais les ont inspirés et l’idée de «se réapproprier le bord de l’eau» a émergé.

«A Grenoble, il n’y avait rien même si tout était là pour proposer un projet», raconte David, l’un des porteurs du projet Un pas vers l’eau. Parmi le groupe d’amis, deux architectes. «Ça a permis de mobiliser les idées et on a pu créer des images 3D à partir de photos. C’est plus facile en terme de communication pour expliquer notre projet», ajoute-t-il.

Une «belle aventure»

Initialement, l’idée réunissait plusieurs éléments : enlever les barrières qui entouraient les gradins en pierre, ajouter des bains de soleil, installer du mobilier urbain le long de la piste cyclable, ajouter des arceaux à vélo et des poubelles, installer une prise électrique pour organiser de petits événements et ajouter des voiles d’ombrages.

Jugées trop contraignantes, seules les voiles d’ombrage n’ont pu être installées. «L’étape de faisabilité consistait à penser le projet pour qu’il ne crée pas d’embâcles», indique David, qui était accompagné par Manon, Hélène, Olivier et Anne pour ce projet.

On est contents car à force de temps et d’énergie, le projet a pu aboutir. Ce n’était pas gagné d’avance.

En effet, le projet a été réalisé sur un site historique. Les pierres des gradins ne pouvant être percées pour installer les bains de soleil, ceux-ci ont été fixés sur les joints entre les pierres.

Karine Montreuil de l’agence AKT2 a designé le projet et l’entreprise Charpentier du Grésivaudan a réalisé le mobilier. ©Auriane Poillet

«C’était un projet très attendu qui avait beaucoup de succès lors des présentations. Il n’y a qu’à voir l’engouement qu’il suscite : au moindre rayon de soleil, les gens s’installent», sourit-il.

Inauguré au mois de septembre 2019, Un pas vers l’eau propose du mobilier pour tout-es et pour tous les usages avec plusieurs formes de bains de soleil au bord de l’eau et de mobiliers en bois qui longent la piste cyclable. David conclut :

C’était une belle aventure qui a demandé pas mal d’investissement en temps mais je pense que c’est une vraie réussite !

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.gre-mag.fr/thematiques/budget-participatif-portraits-de-projets/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Faites vos jeux !

Tour Perret : horizon 2025 !

Service civique : candidatez jusqu’à la mi-novembre !