Reportages

Accueil >Dossiers >Reportages>Plan écoles : cap sur les générations futures

Bambins & Co

Plan écoles : cap sur les générations futures

Après plus de 20 ans de baisse, les effectifs des scolaires grenoblois sont repartis à la hausse en 2006. Ils augmentent de 200 à 300 nouveaux élèves chaque année, ce qui représente en moyenne l’ouverture de 10 classes par an.
Au cours de l’année 2014-2015, les services de la Ville ont réalisé des études pour anticiper au mieux l’évolution dans les années à venir, en fonction des élèves déjà scolarisés, des naissances, des constructions de logements etc. Les élus ont organisé une trentaine de réunions publiques avec les acteurs locaux de l’éducation (parents d’élèves, enseignants, directeurs, habitants et membres des unions de quartier…).
À partir de ces diagnostics, et pour accueillir correctement tous les élèves d’ici à 2020, un plan pluriannuel d’investissement, de plus de 65 millions d’euros, a été établi.

Rentrée des classes 2015, école Alphonse Daudet.

Rentrée des classes 2015, école Alphonse Daudet.

 

Ce plan, appelé Plan écoles, comprend trois aspects : des projets de construction ou d’agrandissement (46 millions d’euros), la rénovation et maintenance de bâtiments scolaires (12 millions d’euros sur 7 ans), le développement ou agrandissement des restaurants scolaires (3,4 millions d’euros sur 5 ans). À cela s’ajoutent 4 millions d’euros pour des aménagements provisoires d’accueil de nouvelles classes.

Des sites à forts enjeux ont été identifiés : des zones où l’évolution des effectifs est forte et rapide, avec une capacité d’accueil dans les écoles actuellement insuffisante pour y faire face.
Les nouvelles écoles, agrandissements ou réhabilitations répondront aux normes de sécurité environnementales (thermie, qualité de l’air intérieur…), et une dimension prioritaire sera donnée à la possibilité de mutualiser les usages avec d’autres équipements du quartier.

Zone Presqu’île : + 14 classes

L’école Jean Macé (7 classes) est actuellement saturée alors que la hausse des effectifs se poursuit avec la livraison des logements de la ZAC Presqu’île. Une nouvelle école de 14 classes va être construite rue Hareux. L’avant-projet définitif a été voté au conseil municipal du mois de juin. En attendant l’ouverture de ce nouveau groupe scolaire, des modulaires ont été posés et une aile de l’école Jean Macé va être réhabilitée. Ouverture prévisionnelle : septembre 2018.

Zone Berriat/Saint-Bruno : + 7 classes

Pour faire face à un besoin faible en maternelle mais de 5 classes en élémentaire, la Ville a acheté l’ancienne école privée Saint-Bruno, actuellement fermée. Elle va réaliser des travaux pour y créer 4 classes de maternelle et un restaurant scolaire.

Grâce à une extension, Diderot deviendra un nouveau groupe scolaire de 8 classes. En attendant, pour accueillir tous les enfants, des modulaires vont être posés. Le restaurant scolaire Buffon va également être restructuré. Ouvertures prévisionnelles : rentrée 2019 (Saint-Bruno), rentrée 2020 (Diderot).

Zone Flaubert : + 16 classes

Sur ce secteur, des écoles sont en voie de saturation avant même la livraison des premiers logements sur la ZAC Flaubert.
Le besoin est estimé à 10 classes d’ici 2020. Il manque également de places en restauration. La Ville a acheté un terrain à Point P, où elle projette de construire un groupe scolaire de 10 élémentaires et 6 maternelles, avec restauration. En attendant, des classes supplémentaires seront ouvertes notamment à Daudet, Beauvert et Buisson. Des extensions seront réalisées dans les restaurants scolaires des écoles Sidi Brahim et Élisée Chatin. Ouverture prévisionnelle : rentrée 2020 (ouverture partielle en 2018).

Zone Hoche/De Bonne : + 10 classes

Pour faire face à un besoin estimé à 10 classes, et de plus d’espace en restauration, une nouvelle école de 10 classes et un restaurant scolaire vont être construits à proximité de l’école Jules Verne, sur un terrain appartenant à la Ville. Des modulaires ont été posés dans l’école Lucie Aubrac à la rentrée 2015 pour améliorer l’accueil des enfants en attendant cette construction. Ouverture prévisionnelle : rentrée 2020.

 Zone Jouhaux/Racine : + 8 classes

Les besoins sur ce secteur sont estimés à 8 classes, dont 3 maternelles et
5 élémentaires. Le restaurant de l’école Jouhaux est actuellement saturé. Une nouvelle école de 8 classes, avec un restaurant scolaire, va être créée en lieu et place (ou en réhabilitation) de l’ancienne école Paul Cocat. Un nouveau restaurant scolaire va être réalisé à Léon Jouhaux. En attendant, les élèves seront répartis dans de nouvelles classes à Jean Racine et Léon Jouhaux. Ouverture prévisionnelle : rentrée 2020.

carte ecoles

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Fièvre dans les Alpes : comment la soigner ?

Gren’ de projets fait pousser les idées pour nos bâtiments