Découvertes

Accueil >Découvertes>Ciné sans tabous

festival vues d'en face

Ciné sans tabous

Événement culturel et militant, le festival international de cinéma gay et lesbien « Vues d’en face » vivra sa 17e édition du 5 au 9 avril au cinéma le Club.

Accueillant chaque année environ 2 000 spectateurs, le festival se caractérise par sa singularité comme son engagement et s’appuie depuis sa création sur un partenariat étroit avec Le Club et l’investissement d’une vingtaine de bénévoles.

« C’est un temps d’échanges et de convivialité mais aussi un moment de visibilité nécessaire pour lutter contre stéréotypes et tabous », explique Christophe Champelovier, membre de l’association qui organise le festival.

Tourné vers la découverte, celui-ci ne programme que des films inédits à Grenoble et qui sont sortis récemment. « On va les chercher dans le monde entier. Notre objectif est de permettre aux films d’exister en dehors des réseaux de distribution classiques, pour que le public voit ce qu’il n’aurait pas pu voir autrement. »

Un groupe de bénévoles est donc en charge de la prospection : pour préparer cette édition, pas moins de 75 films ont été visionnés avant que 27 ne soient sélectionnés.

Une programmation ouverte et cosmopolite

Women who kill – distribution : The Film Colaborative (Available Press Images)

Courts, moyens et long métrages mais aussi documentaires, la programmation est ouverte et cosmopolite. « Notre seule critère c’est que le film soit intéressant… et qu’il soit sous-titré en français, mais quand on tombe sur une perle rare on peut s’occuper nous-mêmes des sous-titres. »

Ainsi cette année, un gros travail a été mené par les bénévoles pour la traduction de la comédie allemande « Where are you going Habibi » ainsi que de plusieurs courts-métrages. Ceci pour offrir un très large panel du cinéma LGBT (Lesbien Gay Bi Trans) avec une édition 2017 qui traite de l’homoparentalité, de la question du genre, des conflits entre homosexualité et religion… à travers des réalisations venues du Chili, du Vietnam, d’Islande, d’Espagne, de Chine…

Et en dehors du festival…

En marge du festival, plusieurs rendez-vous invitent à poser un autre regard sur la communauté LGBT : des projections sont organisées dans les bibliothèques de Grenoble et à l’ESAD (Ecole supérieure d’art et de design) et grâce à un partenariat avec l’artothèque, une dizaine d’œuvres photographiques questionnant la notion de genre sera exposée au Club.

Enfin depuis la rentrée, Vues d’en face se décline aussi en rendez-vous réguliers au Club avec une projection mensuelle : les séances d’en face. La prochaine aura lieu le 21 mars à 20h15 avec le film allemand « Brother and sister ».

Inside the chinese closet – production : WitFilm (screenshot)

informationRenseignements divers
Séance d'en face : "Brother and sister" le 21 mars à 20h15 au cinéma Le Club.
Festival "Vues d'en face" du 5 au 9 avril au cinéma Le Club. Tarifs : de 5 à 6,40 €.
courrielhttp://www.vuesdenface.com/web/