Actualités

Accueil >Actualités>Collecte de masques médicaux : les entreprises se mobilisent

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Collecte de masques médicaux : les entreprises se mobilisent

Depuis le 18 mars, le collectif Voc Cov (Volonté d’Organiser Contre le COVid-19) lance un appel à fabrication, collecte et distribution de masques médicaux, auprès des entreprises des filières industrielles de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Ce lundi 23 mars, le collectif annonce près de 12 000 promesses de masques*

Dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19 et face à la pénurie de masques médicaux, le collectif Voc Cov s’est fédéré spontanément.
Son objectif : organiser un réseau collaboratif visant à fournir des moyens de protection au personnel en contact avec des personnes infectées.
Cet appel s’adresse aux entreprises en particulier, de la start-up au groupe international, qui disposent de stocks de masques pour leur activité habituelle.
Ainsi, depuis quelques jours, les membres du collectif Voc Cov s’attèlent à organiser un schéma logistique adapté, pour cette collecte et cette distribution de masques, dès le 23 mars.

© Collectif Voc Cov

Pierre-Emmanuel Frot, un des membres, s’exprime :

Nous sommes issus du monde de l’entreprise (industriels et entreprises de services, et centres de recherches de la région grenobloise). Etant confinés nous-mêmes, et connaissant les difficultés que le CHU rencontre, nous nous sommes demandé ce que nous pouvions faire pour les soignants. Il y a des initiatives de récupération de masques médicaux à droite et à gauche, et le CHU est débordé et ne peut pas y répondre de manière optimale. L’idée est de donner un canal principal à cette initiative.

 

Une distribution organisée en lien avec l’Agence Régionale de la Santé de l’Isère (ARS)
Le rôle du collectif est de répertorier toutes les entreprises ou personnes disposant de masques médicaux, de les rassembler dans un lieu de stockage et les mettre à disposition de l’ARS.
« Nous pilotons le flux logistique de la récupération de masques. Nous informons ensuite l’ARS, qui nous indique les lieux à approvisionner en priorité. Ce n’est évidemment pas notre rôle de décider de la priorisation », précise Pierre-Emmannuel Frot.

Vous avez des masques médicaux ? Voici le mode d’emploi :
Quels types de masques sont demandés ?
Les masques médicaux de type FFP2 ou FFP3, ou les masques chirurgicaux de type FFP1.
Les masques périmés H1N1 sont également demandés.

Pour faire un don :
Connectez-vous sur la page Facebook www.facebook.com/logcov19/ et envoyez un e-mail à logcov19@gmail.com
Précisez le nombre et le type de masques que vous souhaitez donner.
Le collectif prendra contact avec vous dans les meilleurs délais pour venir les récupérer, ou vous demander de les livrer si votre entreprise dispose de moyens de livraison

Pierre-Emmanuel Frot rajoute :

« Il y a un écosystème grenoblois qui est fantastique. Sur les premières 24 heures de collecte, on approchait les 8000 masques. Une dynamique se met en place et pour le CHU et les soignants, c’est un message important. »

Le collectif travaille aussi à structurer des filières de production à grande échelle de masques de protection, sur notre territoire. « Nous utilisons aussi les dernières avancées de la technologie d’impression 3D en collaboration avec le CHU de Grenoble et les centres de tests et de validation pour obtenir les niveaux de qualité requis », explique-t-il dans un communiqué de presse de ce lundi 23 mars.
À suivre…

Mise à jour :
Au lundi 30 mars, la collecte gérée par le collectif Voc-Cov a permis de collecter et distribuer près de 17 000 masques et 6 000 autres équipements de protection.

La collecte se poursuit. Si les masques restent une priorité, le collectif récupère aussi des sur-blouses ou combinaisons jetables, charlottes, lunettes de protection et gants.

Vos commentaires

Commentaire de Bulard le 24 mars 2020 à 17 h 38 min

Bonjour
Je fabrique quelques masques en tissu avec un intissé entre les deux pièces de coton.
Je souhaite connaitre une adresse à laquelle je peux les déposer.
Merci
BBulard

Lire la suite >

Commentaire de Alexandra Wendel le 25 mars 2020 à 12 h 16 min

Bonjour, vous pouvez les déposer à la Biocoop Champollion Boulevard Agutte Sembat (en caisse) ou à la Bonne pioche rue Condillac.
Alexandra

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

3 questions à Eric Piolle

Résilience, première partie

L’Orangerie prépare sa transformation