Découvertes

Accueil >Découvertes>Collections d’été indémodables

musée de Grenoble

Collections d’été indémodables

Le musée de Grenoble abrite de véritables trésors ! Peinture, sculptures, dessins… Du XIIIe siècle à l’art contemporain, ce sont près de 900 œuvres qui s’offrent aux regards de tous les publics. Autant de bonnes raisons de (re)découvrir ses collections pendant l’été. En solo ou en famille, et même en mode créatif pour les plus jeunes, à chacun sa formule !

 

Balade au pays des chefs-d’œuvre

Au fil de ses soixante-cinq salles, le musée de Grenoble déploie l’une des collections les plus prestigieuses d’Europe. Ponctués de baies vitrées ouvrant sur la ville et les montagnes alentour, ses 6 000 m2 d’exposition s’organisent en un surprenant parcours chronologique. Un audioguide (français, anglais, italien) propose un focus sur une quarantaine de pièces incontournables ainsi que sur différents artistes ou mouvements.

Le début de la visite fait la part belle à la peinture religieuse avec des toiles souvent monumentales comme Le Christ rencontrant la femme et les fils de Zébédée signé Véronèse ou un Saint Grégoire de Rubens aux coloris somptueux.

La collection de tableaux français du XVIIe recèle de superbes toiles signées Georges de la Tour, Philippe de Champaigne, Claude Lorrain… puis les salles du XVIIIe témoignent de l’importance prise à l’époque par le paysage avec une Vue de Venise de Canaletto tout en reflets et jeux de transparence.

L’espace dédié au XIXe réserve aussi de belles rencontres avec le Portrait de Madeleine Bernard de Gauguin ou encore Coin de l’étang à Giverny où Monet excelle à dépeindre la végétation luxuriante et les effets de la lumière sur l’eau.

© Jean-Sébastien Faure

Impossible d’aborder les collections du XXe sans s’attarder devant son joyau, l’Intérieur aux aubergines de Matisse, mais aussi la Femme lisant de Picasso, Paysage à l’enfant de Paul Klee, sorte de monde en miniature à l’ambiance de conte de fées, ou encore Complexité simple de Kandinsky où les formes géométriques s’épanouissent dans une explosion de couleurs. Dans la salle voisine, le Songe d’une nuit d’été de Chagall nous transporte lui aussi dans un univers merveilleux.

L’espace dédié au surréalisme offre un bel éventail d’œuvres réalisées par Max Ernst, René Magritte, Miro… et tout l’art du XXe s’y décline dans sa foisonnante diversité. On découvre par exemple le travail de Pierre Soulages autour de l’« outrenoir », le Pop Art représenté par Andy Warhol et son portrait de Jackie Kennedy, les Mires de Dubuffet qui figurent parmi ses créations les plus abstraites, ou encore Sphère-trames de François Morellet, une œuvre en trois dimensions dont les superpositions s’amusent à déjouer l’œil du visiteur.

 

informationRenseignements divers
Musée de Grenoble, 5 place Lavalette. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h30.
Tarifs : 5-8 €. Gratuit pour les moins de 26 ans et pour tous le premier dimanche du mois. Audio-guide : 2 €.

téléphone 04 76 63 44 44
courrielhttp://www.museedegrenoble.fr/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Sur la Plage ensoleillée

Digital N[art]atives : les arts numériques font leur festival

Bibliothèque du musée : feuilleté d’art