Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Magdalena38 : des repas pour les plus démuni-es

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Magdalena38 : des repas pour les plus démuni-es

En cette période de crise sanitaire, tous les jours, weekend compris, l’association Magdalena38 prépare et sert des repas aux plus démuni-es devant la Basilique du Sacré-Cœur, en face de la gare.

©Magdalena38

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, les Grenoblois-es sont confiné-es chez eux. Certaines structures associatives qui agissent habituellement pour les démuni-es ont dû fermer leurs portes durant le confinement par manque de bénévoles et/ou par sécurité.

L’association Magdalena38, sollicitée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Isère et le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Grenoble, reste mobilisée en direction du public le moins favorisé.

Grâce à son réseau de bénévoles âgé-es de 18 à 59 ans, elle produit et distribue des repas aux démuni-es du lundi au dimanche, midi et soir. Ainsi, 300 repas sont distribués en moyenne par jour.

260 volontaires ont répondu à l’appel

En moins de 24 heures, 260 volontaires ont répondu à l’appel de l’association pour faire vivre cette solidarité dans les locaux de la Basilique du Sacré-Cœur mis gracieusement à disposition.

Le nombre de bénévoles présents lors des services est régulé pour limiter le risque de propagation du virus. Sur les 260 volontaires, en plus des bénévoles habituels de l’association, une vingtaine de personnes se relaie à chaque service.

La Banque alimentaire de l’Isère, la Ville de Grenoble, des associations locales, des magasins ou encore des restaurateurs participent à cette solidarité.

Ces différentes structures fournissent l’association en plats préparés et en denrées alimentaires. Les bénévoles de Magdalena38 se chargent ensuite de les préparer et de les conditionner en portions individuelles.

En respectant les consignes de sécurité et les gestes barrières, les repas sont ensuite distribués chaque jour par des bénévoles devant la Basilique du Sacré-Cœur, en face de la Gare de Grenoble.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.magdalena38.fr/
Pour couvrir les frais liés, entre autres, au conditionnement des repas, l'association Magdalena38 lance un appel à don :
courrielhttps://www.helloasso.com/associations/magdalena38/formulaires/1

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Un deuxième chapitre pour Flaubert

Cherchez la petite bête !

Coups de cœur grenoblois