Découvertes

Accueil >Découvertes>Une fresque pour les arcades du théâtre 145

Couleurs sur Grenoble

Une fresque pour les arcades du théâtre 145

Récemment, la Ville de Grenoble a souhaité mettre en place le dispositif « Couleurs sur Grenoble » qui permet aux muralistes de s’exprimer librement sur certains murs de la ville. Jeudi 27 septembre, une première fresque, réalisée par Ludovic Olivo, a été inaugurée sur le mur du Théâtre 145, rue Denis Papin.

De gauche à droite : Nadia Kinat, conseillère départementale, Laure Cubas et l’artiste Ben Bert, membres du jury, Ludovic Olivo, auteur de la fresque et Corinne Bernard, adjointe à la culture. © Auriane Poillet

Depuis l’arrêt de tram Berriat-Le Magasin, les passants, les automobilistes et les utilisateurs des transports en commun pourront désormais observer l’anamorphose de Ludovic Olivo, muraliste lausannois, sur le mur du Théâtre 145.

Cette fresque a bénéficié du dispositif « Couleurs sur Grenoble » qui met à disposition des artistes certains murs appartenant à la Ville. Six murs, un dans chaque secteur, sont concernés.

Régulièrement, ces murs changeront de visage grâce à l’imagination des artistes locaux, nationaux et internationaux qui souhaitent s’exprimer à Grenoble. Après avoir été sélectionnée par un jury, la fresque du théâtre 145 est la première à être inaugurée.

Une fresque à rotation

Ludovic Olivo, qui expérimente l’art urbain depuis deux ans, explique :

C’est difficile de trouver des murs où graffer à Lausanne. Je connaissais Grenoble par le biais d’un ami et j’ai entendu parler de l’appel à projet.

La première proposition de l’artiste ne convenait pas à la surface du mur. Il a donc réfléchi à une autre fresque qui prend en compte les colonnes des arcades. Celle-ci a été sélectionnée par le jury composé d’habitants du quartier.

L’anamorphose de Ludovic Olivo représente un enfant au regard expressif. ©Auriane Poillet

« Etant débutant, je teste des choses », ajoute Ludovic Olivo. « Je n’avais que deux jours pour réaliser cette fresque alors j’ai choisi un dessin qui n’a pas beaucoup de détails ni de couleurs. »

Le résultat de cette réalisation est le premier essai du dispositif « Couleurs sur Grenoble ». Dans six mois ou peut-être un an, un autre artiste pourra s’exprimer sur ce mur…

informationRenseignements divers
Théâtre 145, à l'angle du cours Berriat et de la rue Denis Papin.
courrielhttp://www.grenoble.fr/1215-couleurs-sur-grenoble.htm

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Lionel Daudet : « Ces Rencontres sont un peu le port de l’alpiniste »

Cathy Nicolas, férue d’urban training

Mistral gagnantes