Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Des nouvelles de la passerelle Saint-Laurent

chantier

Des nouvelles de la passerelle Saint-Laurent

Sur la passerelle Saint-Laurent, des grilles métalliques contraignent depuis l’automne dernier piétons et cyclistes à déambuler sur un espace restreint. Ce dispositif de sécurité précède un projet de réhabilitation ambitieux, mené par la Métro, pour que ce pont historique continue de traverser les siècles.

Mercredi 05 octobre 2016 Pont St Laurent, Grenoble. PHOTO : préparatifs pour les futures travaux. Lieu : Quai Stephane Jay. © Alain FISCHER 2016, Ville de Grenoble.

Située à l’emplacement du premier pont romain, la passerelle Saint-Laurent a évolué avec son temps, ainsi qu’au rythme des dégâts causés par les nombreuses crues de l’Isère. Construite en pierre, puis en bois, c’est en 1837 qu’elle devient un pont suspendu, avec une structure principalement en fer.

Chaque année, elle fait l’objet d’une inspection par un bureau d’études spécialisé. La dernière, réalisée en septembre 2015, préconisait la réhabilitation du pont, pour des raisons de corrosion avancée des parties métalliques. À défaut d’une fermeture totale du passage, Grenoble-Alpes-Métropole, compétente en matière de voirie depuis 2015, a installé ces grilles pour garantir un niveau de sécurité optimal, avant les travaux qu’elle démarrera à l’automne 2017 (en accord avec les commerçantset les riverains).

Pour l’heure, une phase d’étude poussée est en cours, liée à la délicatesse de l’ouvrage. Elle sera suivie de travaux préparatoires de désamiantage. Au programme : le remplacement du tablier (pièce porteuse du pont) et l’application d’une peinture anticorrosion sur l’ensemble de la structure métallique. La fin du chantier est prévue pour le printemps 2018, avec une phase de fermeture qui sera définie en fonction du scénario adopté.

Les commentaires (1)

Commentaire de Daniel R le 4 juillet 2017 à 13 h 01 min

13 mois en travaux + 3 mois de préparation pour repeindre , changer le tablier etc de notre vieille passerelle , la Metro aurait dû sous traiter la maîtrise d œuvre à la DCNS qui retape le porte avion CDG en 18 mois !!!!

http://www.lemonde.fr/grands-formats/visuel/2017/06/23/porte-avions-charles-de-gaulle-une-renovation-a-1-3-milliard-d-euros_5150199_4497053.html

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

L’Alpinthon en action !

Le Pacifique vous emmène en balade

Foch