Découvertes

Accueil >Découvertes>Deux villes en lettres capitales

Jumelage

Deux villes en lettres capitales

Alors que Grenoble est Capitale Verte européenne 2022, sa ville jumelle de Lituanie, Kaunas, a été élue Capitale européenne de la Culture. L’occasion pour Gre.mag de revenir sur les liens étroits qui unissent les deux lauréates… Et qui vont encore se renforcer !

©Ville de Kaunas

Deuxième ville de Lituanie après la capitale Vilnius, Kaunas compte environ 350 000 habitants. Elle constitue aujourd’hui un centre universitaire et culturel de premier plan tandis que son club de basket est bien connu des sportifs européens…

Elle se distingue aussi par son patrimoine architectural, qui associe de nombreux monuments gothiques et de la Renaissance (églises, monastères, basiliques…) à des bâtiments de l’entre-deux-guerres remarquables de modernité qui lui avaient déjà valu d’être labellisée «Ville Design» par l’UNESCO en 2015.

Échanges et valorisation

Kaunas est jumelée avec Grenoble depuis 1997. La coopération entre les deux villes se concrétise par des actions pour faciliter la rencontre entre les acteurs du développement économique, de la recherche, de l’innovation et de la médecine.

©Ville de Kaunas

Elle est aussi à l’origine de nombreux échanges associatifs, sportifs, scolaires ou encore artistiques, par exemple entre le Conservatoire de Grenoble et l’École de Musique de Kaunas. Afin de mettre en lumière l’attractivité historique et patrimoniale de Kaunas comme le dynamisme et la créativité de ses artistes contemporains, Grenoble organise régulièrement des évènements culturels autour de Kaunas, avec notamment des expositions à la Maison de l’International.

Une année bien remplie !

Officiellement Capitale européenne de la Culture à partir du 21 janvier, Kaunas lancera à cette occasion plus de 300 événements. Plusieurs rendez-vous s’appuient sur les liens privilégiés qu’elle entretient avec la Capitale Verte. Ainsi en janvier, elle organise un colloque «Ville Durable» où se rendront différents intervenant-es grenoblois-es : architectes, ingénieur-es, élu-es…

La culture est bien sûr au cœur des festivités. La cinémathèque de Grenoble s’est vu confier une carte blanche pour un festival de films courts à Kaunas et projettera à Grenoble deux petites pépites du cinéma lituanien : Reminiscences of a Journey to Lituania, de Jonas Mekas et Nova Lituania de Karolis Kaupinis.

Le CAB (Centre d’Art Bastille) porte un projet d’échange baptisé 2 153, soit le nombre de kilomètres entre les deux villes jumelles : le jeune plasticien grenoblois Hugo Scibetta se rendra en résidence à Kaunas tandis que le CAB accueillera des artistes lituaniens.

Également à l’affiche, une expo à la Maison de l’International réunira en avril trois plasticiennes lituaniennes qui travaillent le textile et réaliseront une création in situ sur le thème «Capitale Verte et Capitale de la Culture».

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Jacqueline Marval, une fauve à Grenoble

La nature s’expose

L’amour n’a pas d’âge !