Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Discriminations : les jeunes se mobilisent

égalité

Discriminations : les jeunes se mobilisent

Du 8 au 21 mars, la Ville organise la Quinzaine contre le racisme et les discriminations sur le thème « Nos droits sont un combat ! Quand la jeunesse prend la main… » en lien avec les associations dédiées.

Encadrée par deux dates symboliques (la Journée des droits des femmes et la Journée de lutte contre le racisme), l’édition 2018 s’intéresse aux discriminations invisibles, c’est-à-dire à celles dont on ne parle pas, et qui visent plus particulièrement les jeunes.

Apparence physique, genre, orientation sexuelle, résidence, vulnérabilité économique… La Quinzaine met en lumière toutes ces discriminations qui prennent une envergure particulière à un âge où l’on se construit. Elle s’intéresse aussi aux stratégies développées par la jeunesse pour les dépasser et faire valoir ses droits.

Pour cela, plusieurs expos sont programmées : C’est mon genre, à la bibliothèque Arlequin pour attirer l’attention sur les discriminations sexistes à travers des albums jeune public, Je m’affiche, à la MJC des Eaux-Claires, soit une galerie de portraits des jeunes du quartier revendiquant leur égalité…

Des projections de la mini-série Askip réalisée avec des ados de l’Abbaye ou celle d’un court-métrage sur les discriminations visant les personnes LGBTI inviteront à la discussion, de même qu’une rencontre avec des jeunes vivant dans la rue qui témoigneront avant le concert de clôture.

Temps de sensibilisation ludique sur l’espace public, échanges entre professionnels, ateliers, conférences… Une quinzaine de rendez-vous au total, pour s’informer, débattre et partager les expériences.

Pièces jointes:
Programme de la Quinzaine contre le racisme et les discriminations 2018

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Jeu de Go : mettez un Tiggre dans votre jeu

Un repair café bientôt en ville ?

Accompagner les malades et leurs familles