Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La fraîcheur, un enjeu universel

En ville

La fraîcheur, un enjeu universel

En période de canicule, la fraîcheur est l’affaire de toutes et tous. Cette année, la Ville de Grenoble déploie plusieurs dispositifs expérimentaux pour permettre aux habitant-es de trouver davantage de fraîcheur en zone urbaine. Tout en préservant au maximum cette ressource précieuse qu’est l’eau.

©Jean-Sébastien Faure

Deux types de dispositifs vont être testés cet été sur l’espace public pour permettre à tou-tes de trouver de la fraîcheur pendant les fortes chaleurs : les jeux d’eau mobiles et les aires de fraîcheur.

Des jeux d’eau mobiles

Cette année, la Ville de Grenoble a fait l’acquisition de quatre jeux d’eau mobiles à destination des associations et des équipements de la Ville. Ils seront directement raccordés à l’eau potable. Des arceaux avec buses et des jeux d’eau en forme de fleur pourront rafraîchir celles et ceux qui s’en approchent lors d’événements sur l’espace public, telles que des brocantes ou des fêtes de quartier.

À la fin de l’été, un bilan sera réalisé en vue d’élargir ce nouveau parc de systèmes de rafraîchissement ludiques qui pourrait bénéficier au plus grand nombre.

Des aires de fraîcheur

En plus de ces jeux mobiles à retrouver partout dans la ville, deux aires de fraîcheur seront installées sur deux places de la ville. Avec ces structures suspendues de brumisation basse pression (la brumisation se fait du haut vers le bas pour diminuer les risques liés à la Covid), l’objectif est de proposer un espace fixe où les usager-es pourront venir se rafraîchir.

Les écoles font appel à l’eau

Une trentaine d’écoles, qui ont pu en profiter jusqu’à la fin de l’année scolaire, ont aussi été équipées de systèmes de rafraîchissement (tuyaux percés) à destination des enfants. L’objectif est d’équiper 70 écoles supplémentaires d’ici 2026.

Un accès permanent à l’eau

Trois fontaines hors d’usage ont aussi été rénovées dans le cadre du Budget participatif et sont inaugurées en ce début d’été : au jardin du Bassin (Teisseire), au parc Valérien-Perrin (Saint-Bruno) et au parc Paul Mistral. De nouvelles zones de brumisation ont également été créées sur la place Edmond-Arnaud (ouverture mi-juillet).

Sans compter les 150 bornes fontaines installées partout dans la ville, qui donnent accès à l’eau potable de façon permanente. Leur design est d’ailleurs actuellement retravaillé dans le cadre d’un partenariat avec l’école d’architecture pour plus d’ergonomie ! Les premiers prototypes seront visibles dès 2022.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/2400-fraicheur.htm​

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les écoles redessinent la ville

La Belle Braderie se balade au centre-ville

Des outils pour trouver de l’aide