Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Les chiots ont leur école !

éducation canine

Les chiots ont leur école !

Mise en place il y a une vingtaine d’années, l’école du chiot s’est récemment enrichie d’un nouvel éducateur canin. Jérémy Page entend bien apporter une nouvelle approche de l’éducation canine : « la méthode positive ».

Emmy, Boo et Bianca débordent d’énergie. Il incombe à leur propriétaire d’apprendre à la canaliser. ©Auriane Poillet

Ce vendredi 21 septembre au matin, quatre chiots et leurs propriétaires se rendent dans le parc Paul Mistral pour une séance d’éducation canine.

L’objectif de l’école du chiot est de permettre aux propriétaires de chiens d’apprendre gratuitement les bons gestes pour s’occuper de leur animal en ville.

Jérémy Page, éducateur canin, explique :

Le but c’est que l’on puisse intégrer le chien dans la ville, que les chiens puissent cohabiter avec les gens et inversement. Il faut que les gens puissent marcher dans la rue sans s’inquiéter.

L’éducation par la récompense

Pour atteindre cet objectif, l’éducateur canin a choisi une approche douce, inspirée par des articles scientifiques récents.

« La méthode positive » base l’éducation du chien sur un système de récompense. « Cette récompense peut être une friandise, un jouet ou encore une caresse », explique-t-il.

Selon Jérémy Page, il ne s’agit pas de « laisser le chien faire tout ce qu’il veut, mais le faire participer à sa propre éducation, sans contrainte ni punition. »

A l’école du chiot, cette éducation passe tout d’abord par l’apprentissage d’un bon comportement en balade.

S’habituer à la ville

Les quatre participants aux séances d’éducation présents vendredi 21 se lancent alors dans une petite promenade et tentent tant bien que mal de faire suivre leur chiot.

Jérémy Page distrait les chiens par sa présence, par ses mouvements et sa voix pour rendre l’exercice un peu plus compliqué.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 7 images

Cette manoeuvre est destinée à les habituer à une promenade en ville avec les bruits et la présence d’autres personnes qu’elle implique. « C’est important qu’ils apprennent à s’habituer à ces bruits-là et à les tolérer », ajoute-t-il.

La séance continue avec un autre exercice. Les chiots sont lâchés et leurs maîtres doivent les rappeler. La tâche se complique.

Apprendre en prenant « du plaisir »

Une fois les chiens remis en laisse, leurs propriétaires les apaisent. « On peut avoir des moments d’excitation, mais il faut aussi des moments calmes », indique l’éducateur canin.

Selon lui, le chien se calque sur les émotions de son maître : « si vous êtes calmes, il le sera aussi ».

Les élèves apprennent ensuite à leur chien l’ordre de s’assoir en le faisant basculer en position assise avec une croquette, sans lui appuyer sur le bassin. Puis, la séance se termine par une petite balade dans le parc.

Ces rendez-vous, qui ont lieu une fois par semaine, sont donc basés sur le « respect du chien ». Ils permettent aux participants, qu’ils soient humains ou canins, de « prendre du plaisir » tout en apprenant à bien se comporter.

Pour Jérémy Page, l’objectif final est donc de former des « maîtres citoyens, mais aussi des chiens citoyens ».

informationRenseignements divers
Tous les vendredis matin à 10h à l'espace canin du parc Paul Mistral.
courrielhttp://www.grenoble.fr/demarche/30/659-education-canine.htm
courriel jeremy.page@grenoble.fr
téléphone Service Propreté Urbaine - 04 76 33 68 00

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Accompagner les malades et leurs familles

Mangez Bio Isère : du champ à l’assiette

À la découverte du centre horticole