Découvertes

Accueil >Découvertes>Ecoute(s) : un nouveau festival de son et d’écoutes à Grenoble

grandes oreilles

Ecoute(s) : un nouveau festival de son et d’écoutes à Grenoble

Du 19 au 22 avril prochain, Grenoble accueille un nouvel événement dédié au monde du son. Du documentaire sonore aux radios associatives en passant par la création radiophonique ou l’environnement sonore, une invitation à ouvrir grand les oreilles pour faire la part belle au(x) son(s).

« Du cinéma pour les oreilles ». C’est souvent comme cela que l’on qualifie le documentaire radiophonique ou la création sonore.

Mais ces formats ne sont pas encore rentrés dans les pratiques quotidiennes. On ne va pas encore au cinéma pour seulement « écouter ». Et pourtant, tous les jours nos oreilles sont sollicitées, plus qu’on ne le croit. Faire prendre conscience de l’environnement sonore qui nous entoure et des objets de création à destination des oreilles, voilà toute l’essence de ce nouveau festival qui s’installe à Grenoble, du 19 au 22 avril dans le quartier Saint Bruno.

Ecoute(s) est né d’une discussion entre amis passionnés de son et de radio entre la Drôme, l’Ardèche et l’Isère. Grenoble semblait être la ville toute trouvée pour monter un projet de festival participatif avec un volonté forte : travailler de concert avec les structures associatives et sociales du quartier Saint Bruno et les Grenoblois, petits et grands.

 

Au cœur du festival : des séances d’écoute

C’est un moment où l’on s’installe confortablement pour prendre le temps d’écouter des œuvres sonores (documentaires radiophoniques, créations sonores, fictions) : les habitants seront conviés à tendre leurs oreilles à la Maison des habitants Chorier-Berriat, à l’EHPAD et la bibliothèque Saint-Bruno, au restaurant Al Tun Tun pour une dégusta’son de vin, au camping sonore sur la place ou encore au cinéma Le Club.

La spécificité de ces séances d’écoute repose sur l’aspect participatif : des œuvres ont été sélectionnées dans le cadre d’un comité d’écoute. Une dizaine de Grenoblois planche en effet depuis le mois de décembre pour sélectionner 25 œuvres radiophoniques sur les 40 proposées par le collectif du festival. Ce dernier souhaite particulièrement « donner une résonance toute particulière à la richesse des réalisations proposées par des auteurs régionaux ». Au total, une centaine d’œuvre aura été envoyée à l’équipe suite à un appel à contribution régionale.

Ecoute(s) souhaite aussi permettre l’expression et créer des espaces pour engager la discussion autour de l’écoute. Cela, à travers des ateliers de prises de son ou de bruitage, des rencontres avec des auteurs de documentaires radiophoniques, des balades sonores pour découvrir Grenoble sous une autre facette, ou encore la découverte des radios associatives du bassin grenoblois.

25 ans d’oreilles

Et ça tombe bien puisque Radio Campus Grenoble fêtera ses 25 ans, l’occasion pour la radio étudiante de s’implanter au cœur du festival pour 25 heures, histoire de « retracer l’histoire de la radio en dénichant des vieilles émissions et inviter des chroniqueurs disparus ».

Le studio mobile sera implanté aux nouveaux locaux de l’association Cap Berriat, du samedi 20 avril à 14 h au lendemain 15 h. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le festival propose deux émissions qui s’inscrivent dans sa programmation : « Radios associatives en danger : la situation des radios associatives se dégrade », une analyse de la crise que subissent les radios associatives et ses conséquences (le samedi 21 avril à 14h).

Le lendemain, une émission sera consacrée au quartier Saint Bruno : « de quartier prolo à quartier bobo ? » (le dimanche 22 avril à 10h). Les radios associatives seront donc mises à l’honneur, notamment à travers des portes ouvertes le jeudi 19 avril de 9 h 30 à 12 h. Un panel d’autres événements sont proposés durant trois jours, avec une programmation particulière consacrée au jeune public.

 

informationRenseignements divers
Pour en savoir plus, tout connaître sur programme du nouveau Festival Ecoute(s), voire même s’investir si l’humeur vous en dit, rendez-vous sur le site internet
courrielhttp://festivalecoute.org/
Pour la bande son, c'est là :
courrielhttp://festivalecoute.org/wp-content/uploads/2018/03/teaser_festival_1.mp4?_=1

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Mistral gagnantes

Le cinéma dans tous ses états

Lionel Daudet : « Ces Rencontres sont un peu le port de l’alpiniste »