Sports

Accueil >Découvertes >Sports>En avant, marche !

Marche nordique

En avant, marche !

La marche nordique est un sport-santé facile à pratiquer, qui fait travailler 80% des muscles. Née dans les pays scandinaves, cette discipline connaît un fort développement en Europe et notamment à Grenoble, où ses adeptes se retrouvent certains samedis depuis 8 ans, qu’il pleuve, neige ou vente !

756535_Marche nordique
Deux fois par mois, une quarantaine de courageux se réunit, au départ du parc Paul Mistral, pour une séance de marche nordique, dans le cadre des Samedis du jogging organisés par le GUC Athlétisme.
« C’est une alternative à la course à pied quand on ne peut plus courir » explique Christèle Durieux, l’encadrante. « On marche avec des bâtons, ce qui permet de faire travailler le bas et le haut du corps. » 
L’activité, uniquement pratiquée dans un cadre découverte, attire un public varié, bien que la moyenne d’âge des participants approche des 50 ans et que la population reste très largement féminine.
Claire, une fidèle, se souvient ainsi être « venue après mon accouchement, pour reprendre une activité physique tranquille, encadrée, qui ne soit pas trop contraignante niveau emploi du temps ». 
La matinée se termine par une petite séance de renforcement musculaire et une collation. « Christèle nous cajole avec des petites choses à manger et à boire » s’amuse Claire. L’effort, le réconfort, le tout dans la bonne humeur. Et en plus, c’est gratuit.

informationRenseignements divers
Prochaines séances : les 11 et 25 avril puis les 23 et 30 mai.
courrielhttp://guc.athle.com/

Témoignage

Gérard, comme un coq en pâte

Gérard, sémillant septuagénaire, fait partie des fidèles qui se retrouvent deux fois par mois, au départ du parc Paul Mistral, pour participer à une marche nordique encadrée par des entraîneurs du GUC Athlétisme, dans le cadre des Samedis du jogging. 
Doyen de l’activité depuis quelques semaines, il présente en outre la spécificité d’être un des rares hommes de la communauté.

« Nous ne sommes en général pas plus de 3 ou 4 hommes présents lors des séances, sur la quarantaine de participants en moyenne, soit moins de 10% du total », détaille le marcheur. 
« Il adore être un des rares hommes ! Ça lui permet d’être chouchouter », nous glisse malicieusement une des participantes.

Malgré le froid qui règne au départ de cette séance hivernale, la bonne humeur est au rendez-vous. Une convivialité qui explique aussi le succès de ces Samedis du jogging, qui accueillent au minimum une grosse centaine de participants (dont une petite cinquantaine sur l’activité marche nordique) quelle que soit la période de l’année ou les conditions météorologiques.

« On ne fait pourtant pas spécialement de pub. On fonctionne davantage sur le bouche à oreille », explique l’encadrante Christèle Durieux. 
 Plus que la pratique d’une activité physique, c’est finalement ce lien social qui sert de principale motivation pour les troupes. « C’est important d’avoir une activité régulière » convient le septuagénaire. « Mais je pratique aussi le ski de fond ou le golf quand le temps le permet, donc ce n’est pas spécialement ma motivation première quand je viens ici. »

« On a beau proposer la même chose à chaque fois, j’ai beau essayer de dire aux gens qui en veulent un peu plus qu’il existe des clubs et des associations où il est possible de pratiquer plus régulièrement… Les gens reviennent chez nous, et pas uniquement parce que c’est non payant (rires) ! », conclue Christelle Durieux avant que sa petite troupe se mette en ordre de marche.

Inscriptions sur le site du GUC ou directement au départ des prochains Samedis du jogging (les prochaines séances auront lieu les 11 et 25 avril puis les 23 et 30 mai).

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

La Caravane du sport fait sa tournée !