Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Esplanade : l’avenir se précise !

urbanisme

Esplanade : l’avenir se précise !

Le lundi 19 juin, à la Maison du tourisme, l’équipe d’urbanistes HDZ dévoilait la première version du plan guide du quartier, avec notamment deux propositions possibles d’aménagement de la grande Esplanade. Ce plan est le résultat d’un travail de concertation et d’études qui a débuté en avril 2016, porté par la Ville de Grenoble. La troisième étape de coconstruction est désormais lancée et se clôturera en octobre.

Le futur visage du quartier de l’Esplanade se dessine. Son trait principal ? La mise en valeur du patrimoine naturel et construit de ce site niché entre l’Isère et la Chartreuse, avec comme élément phare la transformation de la grande Esplanade en véritable parc urbain.

Deux propositions d’aménagement de cet espace public historique, l’une dénommée « les Quais de l’Esplanade » et l’autre « Le Ring sous la couronne d’arbres », ont été présentées au public pour ouvrir le débat.

Espaces publics : deux nouveaux parcs

Dans le futur quartier de l’Esplanade, sept hectares de nouveaux espaces publics et paysagers investiront les lieux. La grande Esplanade deviendra un parc, entre pelouses généreuses, ensablements et espaces minéraux : elle accueillera différents usages de loisir et de détente au quotidien et des événements ponctuels, telle que la foire des Rameaux.

Le plan d’aménagement final de l’Esplanade sera présenté et voté en conseil municipal en fin d’année 2017.

Le secteur de la Casamaure sera requalifié en « écrin paysager » et celui de la Porte de France en « carrefour pacifié ». Enfin, un parc inondable de 3,1 hectares sera créé à plus long terme le long des berges, entre la RN481 requalifiée et l’Isère. Aménagé comme un espace de respiration et de promenades, il proposera une relation directe avec la rivière.

Un nouveau pont piéton !

L’actuelle RN481 est l’un des accès majeurs du centre-ville. Le projet prévoit de la transformer en un véritable boulevard urbain. La vitesse serait réduite à 50 km/h, voire à 30, des trottoirs seront aménagés et un traitement végétal sera réalisé en accord avec le parc des Berges. Objectif : simplifier cette entrée de ville, pour tous les modes de déplacements.

Une nouvelle passerelle piétonne et cyclable reliera les deux rives de l’Isère à terme, avec un accès au niveau de la jonction de la petite et de la grande Esplanade, pour rejoindre le quartier Jean Macé.

Concernant le stationnement, le projet final prendra en compte les besoins des résidents, des commerçants et des actifs, avec un système de parking à la fois privatif et réglementé sur voirie. Le stationnement sur la Grande Esplanade sera réduit progressivement pour libérer et valoriser enfin cet espace.

Les objectifs de la coconstruction

Dès aujourd’hui, le public est invité à donner son avis sur cinq points  : l’aménagement de la grande Esplanade, les circulations cyclables, l’espace autour de la Porte de France, le parc des Berges et la qualité des nouvelles opérations bâties.

Le plan d’aménagement final de l’Esplanade sera présenté et voté en conseil municipal en fin d’année 2017.

Pour donner votre avis sur la première version du plan d’aménagement, une enquête en ligne est ouverte jusqu’au 1er octobre. Avec les avis citoyens récoltés grâce aux différents outils sur le terrain, elle permettra à l’équipe d’urbanistes-concepteurs d’élaborer le « Plan Guide ».

Permanences de projet : les mercredis de 15h à 19h à l’antenne mairie du secteur 2 (1, bis place de Gordes).

informationRenseignements divers
Tout le projet sur :
courrielhttp://www.grenoble-esplanade.fr/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Droits et devoirs des cyclistes

La piétonnisation prend ses quartiers

La place Grenette change de visage