Découvertes

Accueil >Découvertes>Fantin-Latour, l’inclassable

expo

Fantin-Latour, l’inclassable

Du 18 mars au 18 juin, le Musée de Grenoble met à l’honneur le célèbre peintre grenoblois avec une rétrospective qui réunit plus de 130 œuvres.

Après le musée du Luxembourg à Paris, l’expo « Henri Fantin-Latour, à fleur de peau » s’installe au Musée de Grenoble, qui l’a co-organisée.

Suivant un parcours chronologique (1854-1904), elle débute avec des portraits qui évoluent d’une dimension intimiste vers un genre original et nouveau : les portraits de groupe, comme le célèbre Coin de table qui immortalise le couple Rimbaud-Verlaine en 1872.

Puis ce sont les natures mortes et surtout les fleurs qui prennent une place capitale. Fantin-Latour peint des bouquets d’une incroyable variété, qui impressionnent par la finesse des détails et la sensualité des matières, avant d’explorer une nouvelle voie avec les « œuvres d’imagination ».

À partir de 1890, il célèbre le corps féminin et puise son inspiration dans son importante collection de photos, partiellement dévoilée pour la première fois dans l’expo. Il invente alors une nouvelle façon de peindre, prenant de grandes libertés dans la composition. Entre réalisme et féerie, l’expo révèle un artiste qui n’est ni avant-gardiste ni académique, mais invente un style propre qui le rend reconnaissable entre tous… et définitivement inclassable.

 

Découvrez les premières images du montage de l’exposition :

informationRenseignements divers
Au Musée de Grenoble du 18 mars au 18  juin.
Tél. 04 76 63 44 44
courrielhttp://www.museedegrenoble.fr/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Musée de l’Ancien Évêché : jazz en images

Faites de la musique

Pour ceux qui aiment le Cabaret…