Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Grenoble dans le bon mouvement

sport associatif

Grenoble dans le bon mouvement

Quelques semaines après la cérémonie des Trophées de la Ville, et alors que se profile la traditionnelle Fête des Sports le 10 juin prochain, l’occasion était belle de plonger notre regard sur les associations sportives. Avec des actions et des résultats qui ont de quoi rendre fiers les Grenoblois !

Remise des prix décernés par L’Office Municipal des Sports de Grenoble (OMS), en présence d’Eric Piolle, Elisa Martin, Fabien Malbet, Emmanuel Carroz, Sadok Bouzaiene.

Une archère du Dauphiné qui échange avec une internationale de rugby. Des présidents de club qui se refilent quelques tuyaux autour d’un verre. Des Yeti’s, des Diables Bleus ou encore des Grizzlys qui débattent de la plus belle mascotte…

Et s’il était là, le réel intérêt des Trophées de la Ville de Grenoble, temps fort de la vie sportive locale ?

« Au-delà de l’aspect « récompense», qui reste malgré tout valorisant et très apprécié par les lauréats, d’autant plus qu’il a lieu en mairie, notre volonté première est de regrouper tout le monde, d’impliquer les clubs, d’offrir ce moment de partage, d’échanges et de convivialité» explique l’Office Municipal des Sports.

Un esprit qui anime nombre de manifestations au cours de l’année, également gérées par l’Office : Trophées, Semaine Sport/Santé, Fête des Sports, Forum des Sports, etc.

Au-delà des performances, l’engagement collectif 

Les associations sportives grenobloises ont chacune leur identité mais se rejoignent par la passion qui les anime et leur volonté de favoriser le lien social.

Les Trophées récompensent bien sûr des performances, des sportives, des sportifs et des clubs qui contribuent à la notoriété de Grenoble, sur la scène nationale comme à l’international. Ils récompensent aussi des hommes et des femmes, qui, par leur implication quotidienne, portent le sport grenoblois, font son essence et lui assurent son développement et sa pérennité.

« Ces Trophées ont longtemps eu une image axée sur les résultats », reconnaît-on du côté de l’OMS. « Déjà, parce que c’est le propre de ce genre de cérémonies. Mais aussi parce qu’on a plus de mal à cibler ces acteurs qui ne sont pas du tout dans la performance. C’est un vrai travail de fourmi à effectuer et on compte sur la collaboration des clubs pour faire eux-mêmes remonter lescandidatures. Il est aujourd’hui essentiel de les mettre en avant. Toutes les associations sportives ne font pas forcément de compétition par exemple. Elles ne doivent pas être exclues pour autant, parce qu’elles contribuent elles aussi à la richesse du mouvement sportif grenoblois.»

Capables de faire des belles choses 

Dans un contexte difficile, notamment sur le plan économique, les bénévoles restent le socle essentiel sur lequel peuvent s’appuyer les associations. Si les Trophées restent symboliques, ils récompensent un investissement au quotidien.

Zakaria Mahroug, président et éducateur futsal des Géants, élu bénévole de l’année, y voit ainsi « une valorisation du travail effectué pendant de nombreuses années en tant que bénévole, une fonction dont on parle encore trop peu alors que le bénévolat recule et qu’on a aussi besoin de cette reconnaissance pour fidéliser.En tout cas, ce trophée, je l’ai perçu comme une fierté, pour moi mais aussi pour tout le club: on a montré qu’on était capable de faire de belles choses. »

Cela semble une évidence, mais il est toujours utile de le rappeler : c’est grâce à cette passion transmise, à ce travail de détection, d’accompagnement, de soutien au jour le jour que les champions d’aujourd’hui et ceux de demain se sont construits et se construisent.

informationRenseignements divers
La Fête des Sports, prévue le 10 juin prochain à l’anneau de vitesse, le nouvel opus de l’Été Oh ! Parc, le Forum des Sports à la rentrée, les actions menées toute l’année par la Mission Sports et Quartiers ou encore les initiatives développées par les associations sportives grenobloises sont autant de points de découverte, d’échanges et d’accès à la pratique sportive pour tous.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Cet été qu’on savoure à grands pas

Mouvements de bassins

Slackline : prenez vos clics et vos slacks !