Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Il faut rétablir la sécurité à Grenoble pour avoir une ville apaisée et pour tous

Novembre 2015/Groupe Les Républicains-UDI-Société civile

Il faut rétablir la sécurité à Grenoble pour avoir une ville apaisée et pour tous

La montée de l’insécurité plus forte à Grenoble qu’ailleurs est la conséquence du dogmatisme d’Eric PIOLLE.

Photo tribune UMPLa délinquance à Grenoble fait aujourd’hui la une de la presse locale, régionale et nationale. Ainsi, des faits quotidiens de plus en plus nombreux et violents sont pointés. Tous les signaux montrent que l’insécurité augmente plus vite à Grenoble qu’ailleurs.

Il est du devoir de la municipalité de mettre tous les moyens à notre disposition pour enrayer la situation: le renforcement et l’armement de la Police Municipale, et le développement de la vidéoprotection sont prioritaires.

La Police Nationale est en sous-effectif et donc débordée. Permettre à notre Police Municipale d’assurer des missions de tranquillité publique, qui lui sont impossibles aujourd’hui en raison de son manque d’équipement et d’effectifs, c’est renforcer l’efficacité de cette dernière et permettre ainsi à la Police Nationale d’assurer ses missions d’investigations et de sécurité.

Les Grenoblois demandent une politique efficace et une action professionnelle, pas du blabla et du bricolage d’incompétents.

Eric Piolle nous explique que la ville est plus douce sans panneaux de publicité, et qu’elle sera apaisée avec une circulation à 30 km/h (décision prise sans associer les commissions et instance délibérative de la Ville). En somme, l’ennemi numéro n°1 est l’automobiliste. Dans le même temps, les forces de l’ordre ne peuvent plus pénétrer dans nos quartiers de Mistral, Teisseire, Villeneuve et du Village Olympique. St Bruno a aussi été abandonné au point que le RAID a dû intervenir pour des faits de délinquance !

IL est urgent de sortir de l’idéologie pour entrer dans une vision pragmatique. C’est la condition sine qua non pour rétablir la première des libertés à Grenoble : la sécurité pour tous.

Groupe « Les Républicains-UDI-Société Civile » Richard CAZENAVE, Nathalie
BERANGER, Matthieu CHAMUSSY, Sylvie PELLAT-FINET, Lionel FILIPPI, Bernadette CADOUX et Vincent BARBIER Conseillers Municipaux Les Républicains-UDI-Société Civile de Grenoble

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Démocratie locale : le hold-up d’Éric Piolle

Grenoble : une terre d’accueil

Grenoble terre d’accueil