Découvertes

Accueil >Découvertes>Théâtre sans filet

impro sur cour

Théâtre sans filet

Pour sa huitième édition, le festival de théâtre d’improvisation Impro sur Cour ouvre les portes du café-théâtre La Basse-Cour du 4 au 22 août, rue Colbert. Chaque soir pendant trois semaines, le rideau se lève sur des spectacles improvisés tous publics, par des troupes amateures et professionnelles, dès l’heure de l’apéro.

©Thierry French

Lâcher-prise, écriture théâtrale collective, mise en scène inattendue, création spontanée de personnages, accueil de l’imprévu, ou encore magie de l’instant sont quelques-unes des caractéristiques du théâtre d’improvisation.

En partenariat avec la Basse-Cour, la compagnie Imp’Acte fait honneur à cette discipline en invitant les nombreuses troupes grenoblois-es à monter sur scène pour cette occasion. Sarah Bennour et Jérémy Pereira, membres de la Cie Imp’Acte, précisent :

C’est un événement festif marquant dans l’année, qui permet les rencontres entre improvisateurs, et avec le public qui souhaite découvrir l’impro. Nous souhaitons proposer toutes les variétés de spectacles possibles, à travers des formats courts, longs, thématiques, etc.

Une marraine et deux parrains venu-es d’ailleurs…

Trois comédien-nes seront les parrains et marraine d’Impro sur Cour 2021 : Romain Abasq, Kévin Gueguen et Julie Doyelle, venant respectivement de Brest, Nantes et Lyon.

Chacun-e, avec sa spécificité artistique, donnera un stage de perfectionnement et jouera un spectacle carte blanche, en tant qu’invité-e de la semaine. Une formidable occasion de partager, de s’enrichir et se nourrir de nouvelles influences créatives.

Expérimenter l’aventure improvisée

Quatre stages ponctueront le festival, soit pour tester, soit pour explorer de nouveaux univers et les techniques d’improvisation.

Jérémy Pereira raconte : «Pour le stage débutant-es, les participant-es peuvent arriver sans bagage. Les professeur-es sont là avec des outils d’initiation, pour aider au lâcher-prise, la confiance et la bienveillance.»

informationRenseignements divers
téléphone Stage d’initiation les 9 au 10 août de 19 h 30 à 22 h 30 avec Paul Nichilo (stage d’initiation) – 60 €
Stage de perfectionnement les 7 et 8 août de 9 h 30 à 16 h 30 avec Romain Abasq – 150 €
Les 14 et 15 août de 9 h 30 à 16 h 30 avec Kévin Gueguen – 150 €
Les 21 et 22 août de 9 h 30 à 16 h 30 avec Julie Doyelle – 150 €
Programme et réservations :
courrielhttp://www.labassecour.net
téléphone 09 80 57 07 62

Stage de perfectionnement les 7 et 8 Août 2021 – de 9h30 à 16h30

– Introduction aux masques : une façon différente d’aborder le lâcher prise.
Par Romain Abasq, comédien, auteur, formateur et metteur en scène. 

« Un stage qui se vit plus qu’il ne s’explique : pour se surprendre à nouveau, avoir du fun, travailler sur le regard, travailler sur l’ancrage, découvrir des masques, jouer honnêtement, ici et maintenant, travailler sur un ou plusieurs personnages masqués. »

« J’ai construit ce stage suite à mes expériences de Trance Mask avec Steve Jarand, de masques balinais avec la Compagnie Derezo et de travail sur le “bébé clown” avec John Turner. De par mes souvenirs d’enfance les masques ne m’attiraient pas, voire m’effrayaient. Puis ils m’ont séduit, renversé, chamboulé par la force qu’ils procurent mais aussi par ce qu’ils révèlent de nous. Ce que l’on cache parfois. »

Niveau : expérience de la scène recommandée

> Une restitution du travail effectué sera proposée au public le dimanche 8 août 2021 à 18h30 dans le cadre des Apéros Impro du Festival.

Maximum 14 personnes / Tarif : 150 € TTC

Stage de perfectionnement les 14 et 15 Août 2021 – de 9h30 à 16h30

– Tous les mots sont importants / chaque mot compte.
Par Kévin Gueguen, comédien et formateur.

«  On a tendance à dire qu’en France, l’impro théâtrale est bavarde, qu’elle passe énormément par la parole, et peu par le corps… Soit. Mais si tel est le cas, alors essayons d’être précis et d’utiliser ce qui fait la particularité de notre façon d’improviser de manière encore plus pertinente. Je vous propose d’affiner la construction de vos personnages en étudiant leur manière de parler, le vocabulaire qu’ils utilisent, leur débit, leur registre de langue, d’être à l’écoute de chaque terme utilisé pour pouvoir être pleinement conscient de ce que l’on peut proposer au cours d’une histoire. Par exemple, à la question “Comment trouves-tu mon tableau ?”, que l’on réponde “C’est bien !” ou “C’est pas mal !”, cela veut dire en gros la même chose. Mais en regardant de plus près, on peut interpréter ces réponses de deux manières différentes, et donc amener l’improvisation sur deux chemins opposés… »

« Soyons bavards peut-être, mais soyons alertes ! Car chaque mot compte ! »

Niveau : expérience de la scène recommandée

> Une restitution du travail effectué sera proposée au public le dimanche 15 août 2021 à 18h30 dans le cadre des Apéros Impro du Festival.

Maximum 14 personnes / Tarif : 150 € TTC

Stage de perfectionnement les 21 et 22 Août 2021 – de 9h30 à 16h30

– Mi Piacé
Par Julie Doyelle, comédienne, improvisatrice et marionnettiste

« Le corps, l’espace et l’interprétation au bon endroit et au bon moment. Se sentir à SA place, comprendre et ressentir ce que la scène réclame pour y plonger sincèrement et en révéler toute sa puissance théâtrale. Un travail d’action réaction, autour de l’écoute de soi et des autres. »

Niveau : expérience de la scène recommandée

> Une restitution du travail effectué sera proposée au public le dimanche 22 août 2021 à 18h30 dans le cadre des Apéro Impro du Festival.

Maximum 14 personnes / Tarif : 150 € TTC

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Le retour de la «vague rose»

Mythologie déjantée

Mon quartier fait son ciné