Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Jardiner heureux-se

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): « Donnez-nous, donnez-nous des jardins... »

hoche

Jardiner heureux-se

Place Valentin-Hauy trône un jardin collectif sur le toit-terrasse d’un garage. Issu du Budget Participatif 2016, Happy Hoche est constitué d’une multitude de carrés potagers, installés sur un ancien court de tennis.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 9 images

« Il a fallu amener l’eau et l’électricité. Puis on a construit les bacs de culture et la pergola en palettes lors de chantiers informels », raconte Maïté, qui habite le quartier Hoche depuis une quinzaine d’années. « Ici, on cultive toutes sortes de choses. »

On trouve quelques arbustes, comme des cassissiers ou des groseilliers, ainsi que des tomates, des courges, des petits pois, des mûres, des fleurs ou encore du basilic… « C’est agréable ici, à côté du cinéma et de la bibliothèque », témoigne Youssef avec le sourire.

Des liens avec d’autres jardins

Les cultivateur-trices jardinent de la manière la plus autonome possible, selon leurs connaissances en perpétuelle évolution. Maïté indique :

 On récupère les graines et on fonctionne sur le principe de rotation des cultures. Nous avons suivi quelques formations dispensées par le centre écologique Terre Vivante. Et nous bénéficions aussi du savoir-faire de Maiyna et Brigitte du jardin Incroyable Mistral, dont je fais également partie.

Deux bacs de récupération d’eau de pluie permettent d’arroser les nombreuses plantations, qui appartiennent à tou-tes.

« Cette année, on a fixé un rendez-vous hebdomadaire pour jardiner et échanger : tous les vendredis à 17  heures», poursuit la passionnée de potager. « Tout le monde peut participer en respectant le travail des autres

informationRenseignements divers
courrielhttp://lhappyhoche.blogspot.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les Maisons des Habitant-es rythment l’été !

Salengro, c’est fruité !

Plates-bandes en partage