Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Jardiner sur la terrasse de la bibliothèque centre-ville

Jardin partagé

Jardiner sur la terrasse de la bibliothèque centre-ville

Depuis le mois de novembre, la Ville de Grenoble met des bacs de culture à la disposition de jardiniers en herbe sur la terrasse de la bibliothèque centre-ville.

Avec le retour des beaux jours, une dizaine de jardiniers bénévoles sème des graines sur la terrasse de la bibliothèque située à côté de l’Office du tourisme.

Planter selon les envies

Des plantes aromatiques, des légumes, des arbustes fruitiers ou des fleurs sont plantés dans la trentaine de bacs de culture fournis par la Ville de Grenoble dans le cadre du projet « Jardinons nos rues ».

Une dizaine de bacs en bois ont été installés le long de la rambarde de la terrasse. ©Auriane Poillet

Jardinière investie dans le projet depuis le mois de novembre, Noëlle explique :

« On plante de tout, selon nos envies. L’idée c’est de faire en sorte que l’entretien des bacs soit fait par les bénévoles avec le soutien de professionnels de la Ville de Grenoble. »

Certains bénévoles se donnent rendez-vous pour jardiner ensemble. Les matinées sont plus propices à cette activité, selon la responsable de la bibliothèque Myriam Bottana. Ils s’organisent entre eux pour décider des plantations et entretenir le jardin partagé. « C’est dans l’air du temps », analyse la bibliothécaire. « Il y a pleins de gens qui ont envie de jardiner. » Et l’emplacement du jardin partagé est « idéal « .

Situé en plein centre-ville, il est ouvert au public et aux jardiniers du mardi au samedi, aux horaires d’ouverture de la bibliothèque. La végétalisation de cet espace bétonné permet également d’apporter de la fraîcheur en été au profit des visiteurs qui s’y rendent le temps d’une lecture.

Un nouveau souffle

Depuis 2010, la terrasse bénéficiait déjà de projets du même type insufflé par l’association française de culture hors sol. Différentes expérimentations y ont été menées, comme l’installation d’un poulailler ou de cultures aquaponiques, mais le projet s’est essoufflé au fil du temps.

« Avec Jardinons nos rues, on donne un nouveau souffle au jardin partagé avec des gens qui ont envie de s’investir autour d’un nouveau projet de groupe », indique Myriam Bottana.

Les autres bacs de couleurs ont été disposés à même le sol sur la terrasse de la bibliothèque. © Auriane Poillet

Les jardiniers ont participé à la conception du projet lancé fin 2016. Ils ont décidé de la couleur des bacs et de leurs emplacements. Les plantes encore présentes dans les bacs des projets précédents sont transférées dans les nouveaux et la terre est recyclée.

Au total, une vingtaine de bacs de couleur orange et bleu clair côtoient une dizaine de bacs en bois, suspendus aux rambardes de la terrasse. De quoi offrir à ces citadins amateurs de jardinage un espace conséquent pour laisser s’épanouir leur passion.

informationRenseignements divers
Le jardin partagé est ouvert aux nouveaux bénévoles qui voudraient s'investir dans le projet. Pour plus de renseignements, s'adresser à la bibliothèque centre-ville.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Des élèves du lycée Argouges créent l’affiche du Jazz Festival

Caserne de Bonne : gare aux canards !

Qu’est-ce qu’on fait cet été ?