Sports

Accueil >Découvertes >Sports>La Caravane du Sport se fraie un passage

chaud devant !

La Caravane du Sport se fraie un passage

Pas de pause pour le service Sports et Quartiers de la direction des sports de Grenoble, qui reste sur le pont jusqu’à la fin juillet pour vous proposer une kyrielle d’activités sportives.
À l’heure où la chaleur décline, en bas de chez vous: vous n’aurez plus d’excuse!

Caravane des sports au parc Ouagadougou, quartier Teisseire. © Auriane Poillet

La Caravane passe, des vocations naissent et l’ennui trépasse. Pour la douzième année consécutive, la Caravane du Sport a repris la route, poursuivant un même objectif : proposer, gratuitement, au cœur des quartiers prioritaires, des animations sportives de proximité.

« Cette année, la Caravane est en action de mi-juin à fin juillet, précise-t-on au service Sports et Quartiers. On débute avant les vacances scolaires parce qu’on s’est rendu compte que la vie devient déjà plus tardive à ce moment de l’année. Les gens restent plus tard dehors le soir et ça nous permet de toucher du monde. Contrairement au moins d’août où l’expérience nous a montré que nous parvenions à toucher beaucoup moins de gens. C’est pour cela que l’opération se terminera fin juillet. »

Une opération dont les maîtres-mots restent sensibilisation et initiation à la pratique du sport. Ou plutôt des sports : une douzaine d’activités « parmi les moins communes dans ces quartiers » sont proposées, en direction du jeune public notamment.

« La tendance des dernières années et de voir un public de plus en plus jeune, en majorité des 7-13 ans, participer aux ateliers sportifs. Mais à côté de ça, il y a les adultes qui les accompagnent et qui s’intéressent, posent des questions, et aussi quelques anciens qui viennent tester, mettre les gants par exemple, car ça reste peu commun de voir un ring en plein quartier. C’est l’un des buts, favoriser l’inter-générationnel et la participation de tous les habitants. »

 

Caravane des sports au parc Ouagadougou, quartier Teisseire. © Auriane Poillet

Découvrir des disciplines variées

Depuis le 18 juin et jusqu’au 28 juillet, six soirs par semaine, du lundi au samedi, la Caravane s’installe de 18 heures à 21 heures au cœur des quartiers. Mistral, Teisseire, Village Olympique, Hoche, Jouhaux, Malherbe… sont tour à tour visités.

Lors de chaque soirée, ce sont trois à cinq ateliers sportifs qui sont mis en place, en collaboration avec trois clubs grenoblois. Les disciplines sont variées, ce qui permet par la même occasion de promouvoir des sports moins pratiqués.

Boxe anglaise, trampoline, rugby, football américain, karaté, badminton, judo ou encore escrime sont ainsi au programme.

Pour cette dernière, c’est le club de Parmentier Escrime qui met ses compétences à disposition. « Nous serons présent pour la onzième année consécutive, détaille Pierre Moigneteau, maître d’armes au club. Notre premier objectif est de répondre et collaborer à l’action mise en place par la Ville et, en ce qui nous concerne, faire découvrir l’escrime au plus grand nombre. Le but n’est pas forcément d’avoir de nouveaux licenciés, même si on propose des bourses lors de l’opération. En dix ans, on a récupéré deux personnes : Aliya Bayram et son petit frère. Mais si sur chaque période de dix ans on peut récupérer une championne du monde comme Aliya, on ne dit pas non ! »

 

Caravane des sports au parc Ouagadougou, quartier Teisseire. © Auriane Poillet

Quand le sport fait la fête

Même pour une discipline plus confidentielle et très peu pratiquée dans ces quartiers, le succès est chaque année au rendez-vous. « On accueille beaucoup d’initiations. C’est vrai que les jeunes ont déjà les références Zorro ou Star Wars qui les aide à se prendre au jeu rapidement. De notre côté, on apporte aussi le même matériel qu’on utilise en compétition avec les masques, le dispositif qui s’allume quand on touche… Ça intrigue, ça plaît… C’est l’occasion de tester ce qu’on ne voit en général qu’à la télé. »

Les participants pourraient également avoir une bonne surprise : Aliya Bayram, qui a découvert l’escrime grâce à la Caravane du Sport avant de se hisser sur les podiums internationaux, a prévu de participer pendant ses vacances à quelques ateliers.

Au-delà de la découverte de quelques pratiques sportives, le passage de la Caravane est aussi l’occasion de créer une mini-fête des sports à l’échelle du quartier. C’est toute une ambiance qui se crée le temps d’une soirée, en pied d’immeuble, sur des lieux choisis par la jeunesse, avec de diffusion de musique et temps d’échanges et de partage. Un moment sportif à vivre en toute convivialité !

Caravane des sports au parc Ouagadougou, quartier Teisseire. © Auriane Poillet

 

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.grenoble.fr/1080-ete-intensement-2018.htm

Pièces jointes:
Programme été secteur 1
Programme été secteur 2
Programme été secteur 3
Programme été secteur 4
Programme été secteur 5
Programme été secteur 6

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Cet été qu’on savoure à grands pas

L’UT4M, l’autre grande boucle

Faim de cycles