Découvertes

Accueil >Découvertes>La culture arménienne entre souvenir et renaissance

Expo

La culture arménienne entre souvenir et renaissance

Chaque année le 24 avril, la diaspora arménienne se recueille dans le souvenir du génocide perpétré par le gouvernement « Jeunes turcs » en 1915. Cent ans plus tard, ces manifestations prennent une dimension particulière que la communauté grenobloise place sous le signe de la renaissance.

Programme Arménie.pdfD’avril 1915 à juillet 1916, environ 1 200 000 arméniens ont péri dans ce qui a ensuite été reconnu comme un génocide, poussant de nombreux survivants à l’exil. «Des femmes et surtout des orphelins que l’exposition Nous sommes l’avenir place au centre de ce centenaire» précise Monique Atamian au nom du collectif d’associations.

Partant de ce regard vers le passé, il s’agit « de faire connaître la culture arménienne et montrer l’étendue de sa richesse à tous les Grenoblois à travers le cinéma, la musique, le théâtre, des expositions, un flashmob..

Les 34 manifestations de ce centenaire s’inscrivent dans la continuité du travail mené depuis plusieurs années par la Ville. Depuis 2006, Grenoble s’est engagée aux côtés de la ville arménienne de Sevan en faveur d’une meilleure structuration de l’offre touristique, de l’amélioration du système de santé et du développement de la francophonie à travers de multiples actions en direction des populations locales.

informationRenseignements divers
Exposition "Nous sommes l'avenir, les orphelins du génocide des arméniens" du 15 avril au 2 mai. Vernissage le 17 avril à 18h.
Ancien musée de peinture, 9 place de Verdun. Entrée gratuite du mercredi au dimanche de 13 à 19h.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Low tech à bicyclette

Cueilleuses de paroles

Frissons bleus