Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Le quartier Saint-Bruno entre dans l’année de la Dragonne

SAINT BRUNO

Le quartier Saint-Bruno entre dans l’année de la Dragonne

C’est pour l’été, assurent les mieux informés. Au milieu du square de la place Saint-Bruno, un animal étonnant (de 32 mètres de long et 13 mètres de large) devrait apparaître. Son petit nom : « Dracque », la dragonne.

Cette structure en bois, inédite, conjugue tuyaux musicaux, filets à grimper, griffes fauteuils, ailes à escalader, balançoires… C’est le choix fait par les participants au Budget participatif 2015. Lauréate dans la catégorie des gros projets (250 000 euros), l’idée a été lancée par les habitants, l’Union de quartier, les écoles, la MJC Parmentier, la Maison des familles, le Relais assistantes maternelles, emmenés par le collectif Saint-Bruno Citoyen.

Nous voulions quelque chose d’original, du sur-mesure qui ne sorte pas d’un catalogue…

Le projet a été accompagné dans la réalisation par la direction de territoire du secteur 1, qui a inventé des méthodes innovantes à cette occasion (appel d’offres, lien avec les concepteurs, etc.). « Nous voulions quelque chose d’original, du sur-mesure qui ne sorte pas d’un catalogue et qui s’ancre à l’histoire de notre territoire. Dracque, la dragonne fait référence au Drac qui semait misère et désolation dans le quartier lors de ces crues furieuses », précise Joëlle, membre du collectif.

Elle est attendue pour fin juin et des ateliers sont prévus dans les prochaines semaines pour permettre à des écoliers et des habitants d’écrire l’histoire de cette dragonne. Il paraît qu’elle la portera sur ses flancs, gravée par le feu.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.grenoble.fr/552-budget-participatif.htm

Les commentaires (1)

Commentaire de Mamaye le 2 mai 2017 à 13 h 29 min

Quelle belle idée ! Depuis peu habitante de ce quartier que j’affectionne, je trouve particulièrement dommage que ce parc ne soit pas mieux exploité. J’y emmène souvent mon fils qui commence à peine à marcher et regrette tous les bouts de verre qui traînent et autres déchets. J’espère que la dragonne sera la nouvelle maîtresse des lieux pour que les familles et les enfants profitent sans crainte de ce lieu.

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Le centre sportif Jean Philippe Motte ouvrira en 2019

Raconte-moi l’histoire de Mistral

Pour un jardin sympathique, suivez la Flèche !