Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Le parkour au féminin

art urbain

Le parkour au féminin

Parkour ©Alain Thiriet

©Alain Thiriet

Dans l’imaginaire collectif, fortement nourri par les films et jeux vidéo, le parkour, cet « art du déplacement » urbain, est lié aux Yamakasi, ce groupe de potes à l’origine de la discipline. On pense cascades casse-gueule. Et on pense pratique masculine.

La démarche de l’Association grenobloise de Parkour (AGP) est tout autre. Nicolas Grava, l’un des encadrants diplômés, explique. « La même passion nous a motivés, mais on trace depuis notre propre chemin. On est dans le respect de l’environnement, dans le cheminement personnel, dans la prise de confiance en soi. On travaille sur le mental ; moi j’ai le vertige par exemple, cela m’a permis de me confronter à ma peur, à quelque chose de réel. On tend vers l’accomplissement de la personne. »

Les femmes tracent aussi

Des principes qui s’appliquent à la section féminine, axe fort du développement du club. Si l’APG a accueilli l’événement Women In Motion, le plus grand rassemblement national de « traceuses », fin juin dernier, c’est au quotidien qu’elle développe ses actions, avec notamment la mise en place d’un créneau 100 % féminin cette année.

« La finalité n’est pas que les filles restent entre elles, certaines préfèrent d’ailleurs se diriger vers la pratique mixte », précise Aline Barny, secrétaire de l’association et traceuse depuis quatre ans. « Mais cela permet à celles qui ne sont pas à l’aise de se retrouver entre elles, de profiter des conseils des autres, d’avoir moins de réserves, de craintes. » En résumé de prendre confiance.

Et le succès est au rendez-vous. « Quand j’ai débuté nous étions une dizaine, aujourd’hui l’AGP compte 40 féminines dont une quinzaine sur le créneau 100 % féminin. Nos adhérentes ont de 10 à 44 ans et des profils différents. Et on peut encore développer des choses, vers les seniors par exemple. » À bonne traceuse…

 

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.parkour-grenoble.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’Ut4M vise les sommets

Prenez votre envol !

Deux bassins, deux ambiances : faites votre choix !