Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Le Salammbô : une construction inspirante

urbanisme

Le Salammbô : une construction inspirante

Le 6 novembre dernier, le bailleur social Actis inaugurait une nouvelle résidence de 37 logements sociaux, sur la ZAC Flaubert. Clin d’oeil au roman de Gustave Flaubert, le « Salammbô » entame le premier chapitre des constructions de logements pour le quartier.

Le Salammbô a ouvert ses portes aux premiers locataires en mai dernier, au coeur de l’ilot Marceline. Les appartements, allant du T2 au T5, sont répartis sur deux blocs reliés, de 6 à 8 étages.

L’immeuble le Salammbô est le premier bâtiment d’habitations à sortir de terre sur le quartier Flaubert. Il a été conçu par le cabinet d’architecture Brenas Doucerain © Pierre-François Couderc

Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme et à la transition énergétique à la Ville de Grenoble, déclare :

Il s’agit de la première opération de la ZAC Flaubert, portée par un bailleur social. Elle concrétise la participation de la Ville à la transition énergétique. Aujourd’hui, il faut construire avec l’objectif de réduire la consommation énergétique des ménages et donc leurs charges, ainsi que les gaz à effets de serre.

À ce titre, les porteurs du projet espèrent obtenir une certification supérieure à la performance énergétique demandée par la loi, à savoir, la Réglementation Thermique 2012 – 10%.

Cette perspective est rendue possible grâce à une orientation optimisée du bâtiment, une forme et enveloppe extérieure particulièrement épaisse pour l’isoler, des brises soleil orientables, une couche de terre sur la terrasse en toiture favorisant l’isolation thermique l’été comme l’hiver.

Concernant les matériaux utilisés, le Salammbô privilégie un mariage du béton et du bois. Côté espace privé, chaque logement dispose d’une terrasse ou d’un balcon en creux du bâtiment apportant de la lumière, dotés de brises vue pour protéger du soleil l’été. Enfin, à l’intérieur, l’agencement propose une cuisine ouverte sur le salon, donnant une sensation de grandeur.

Le vivre ensemble, fil rouge du Salammbô

Offrant une vue panoramique sur la cité grenobloise et ses massifs, une terrasse de plus de 200 m2 invite les habitants à se retrouver.

Au 7ème étage, la terrasse partagée du Salammbô a été conçue pour des usages évolutifs. © Pierre-François Couderc

Elle est encadrée de bacs pour jardiner, qu’un groupe de 13 locataires agrémente d’aromates. Il est accompagné par les associations « Brin d’grelinette » et «Cultivons nos toits » pour la première année, afin d’apprendre les compétences clés en matière de jardinage urbain, et les bons gestes à adopter au fil des saisons.

Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis espère que cet aménagement va porter ses fruits :

Nous espérons que la terrasse partagée en toiture va créer du lien entre les locataires. Elle a été spécialement pensée pour qu’ils puissent échanger et construire des projets ensemble.

Cet espace commun dispose aussi d’une pergola, d’assises, et d’un local pour ranger les outils et des tables légères pour les retrouvailles.

Le coût de l’opération est d’environ 5 millions d’euros, pour des loyers de 393 euros pour un T3.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Une ville en CO-Perfection

Jardin divers

Cent portraits pour un centenaire