Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Le ski scolaire : à l’école de la neige

fondus !

Le ski scolaire : à l’école de la neige

Le ski scolaire est une véritable institution grenobloise. Des générations entières ont connu leur première pratique de la discipline par ce biais, parfois même leur première approche de la montagne tout court.

Sortie ski de fond à Autrans avec l’école. © Renaud Chaignet

Le premier ski chaussé, le premier bâton planté, le premier « tire-fesses » emprunté, la première étoile décrochée… Au moins pour les plus assidus ! Autant de souvenirs qui habitent celles et ceux scolarisés dans une école primaire de la ville au cours des trente-cinq dernières années.

Que chaque enfant grenoblois ait au moins skié une fois  : c’est l’objectif fixé par la Ville de Grenoble qui, depuis le début des années 1980, propose aux élèves de CM1, CM2, ainsi que pour les CE2 issus de classe à niveaux multiples, des sorties de ski scolaire. Pour cet hiver 2018, ce sont ainsi 2 461 élèves qui sont concernées par cette activité, pour un total de 101 classes.

Toutes les classes sont invitées

Ce chiffre confirme la tendance à l’augmentation de ces dernières années. 2015 avait marqué un changement dans la manière de faire. Le ski scolaire a évolué avec un passage à quatre séances par hiver (la moitié des classes lors des quatre premières sorties, l’autre moitié lors des quatre suivantes), contre six auparavant. S’il n’est plus possible de reporter la séance en cas d’annulation, la durée effective de ski est restée la même : toujours douze heures pleines (et donc trois heures au lieu de deux), et davantage de possibilités d’accueil.

Dans l’absolu, les cent quarante-quatre classes qui pourraient être concernées par le ski scolaire aujourd’hui à Grenoble peuvent être accueillies en station. Pourquoi seule une centaine d’entre elles en profite ? Tout simplement parce que l’adhésion au programme dépend d’abord de la volonté et des affinités de l’enseignant, le ski scolaire n’étant pas obligatoire.

En tout cas, du côté du service des sports de la ville, on ne désespère pas d’inciter le maximum de classes à y participer ces prochaines années.

Faire glisser les champions de demain

Les classes qui prennent part depuis le 15 janvier dernier au ski scolaire se répartissent équitablement entre ski de fond et ski alpin.

Le « nordique » se déroule à Autrans-Méaudre et concerne les CM1 et CE2/CM1 alors que le ski de piste se déroule au Collet-d’Allevard et concerne les CM2. Les plus jeunes sont ainsi invités à pratiquer d’abord le fond, où ils pourront se familiariser plus vite avec cet environnement nouveau sur un terrain plat. Une indispensable première étape avant d’aller chercher d’autres sensations de glisse !

Les forfaits enfants, ainsi que ceux des accompagnateurs adultes, dans la limite de trois par groupe, sont entièrement pris en charge par la Ville qui fournit également l’ensemble du matériel nécessaire à la pratique : chaussures, skis, bâtons, casques.

Au-delà des aspects ludiques et pédagogiques liés à l’activité, faut-il le rappeler en cette année olympique : c’est par le ski scolaire qu’ont commencé la plupart des champions d’hier et d’aujourd’hui.

Alors pourquoi pas ceux de demain ?

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Grenoble dans le bon mouvement