Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Le sport grenoblois se donne des elles

égalité

Le sport grenoblois se donne des elles

En partenariat avec l’Office municipal des sports (OMS), l’Agence pour l’éducation par le sport (Apels), le collectif le Kub et tous les acteurs du terrain (clubs, licenciés, partenaires), la Ville organise, du 8 au 15septembre, la toute première Semaine du sport féminin. Initiations aux pratiques, tables-rondes et expos au menu d’un événement qui rappelle qu’à Grenoble, la place des femmes dans le sport reste au cœur des préoccupations, notamment dans la lutte contre les stéréotypes.

 

Cette Semaine du sport féminin ne surgit pas de nulle part. Elle est le prolongement d’actions déjà menées en faveur du développement du sport féminin et du travail engagé depuis décembre 2015 sur la question de la place de la femme dans le sport, en partenariat avec l’APELS.

Une enquête menée auprès de 1 500 collégiens et lycéens grenoblois a apporté un éclairage sur les freins à la pratique féminine. À partir des résultats obtenus, un comité consultatif a été mis en place pour réfléchir aux actions à mettre en œuvre pour développer le sport chez les femmes.

La semaine du sport féminin de Grenoble vient promouvoir et mettre en lumière le travail effectué depuis trois ans. Objectif affiché : faire découvrir aux Grenoblois.es l’offre sportive existante, informer sur les stéréotypes et valoriser la présence des femmes dans toutes les dimensions du sport : amateur ou haut niveau, arbitre, dirigeant, entraîneur…

En parallèle au Forum des sports

Le coup d’envoi de cette première édition sera donné le samedi 8 septembre, parallèlement au 15e Forum des sports, organisé par l’OMS, qui réunira une centaine d’associations sportives grenobloises dans les travées du centre commercial Grand’Place. Une date qui s’adosse à un rendez-vous populaire et permettra de placer la pratique féminine au centre des attentions, dès la rentrée d’une saison sportive qui se terminera par l’accueil de rencontres de la coupe du monde de football féminin, l’été prochain.

L’événement mêlera approches pratique et théorique. Le mardi 11 septembre se tiendra, dans le hall d’honneur de l’Hôtel de Ville, une table-ronde autour de la question « Entraîne-t-on une fille comme un garçon ? ». Elle réunira plusieurs intervenants qui partageront leur expertise et leur expérience avant d’ouvrir le débat avec le public.

Le mercredi après-midi sera consacré à des initiations à des sports mixtes à destination des élèves des écoles primaires, au parc Paul Mistral. Objectif des encadrants de la Ville : déconstruire les stéréotypes de genre dans les pratiques sportives et faire prendre conscience à leur jeune public qu’aucune discipline n’est « réservée » ni aux garçons ni aux filles.

Parallèlement, le Bibliobus proposera de la littérature jeunesse sur cette thématique et des petits dépliants circuleront autour de questions sur les préjugés et les choix personnels (« une fille peut-elle avoir le crâne rasé ? », « un garçon peut-il sauter à la corde ? »), traitées de manière ludique.

100 % féminin

Terminus à la Bifurk samedi 15 septembre avec un festival des sports mixtes pour découvrir des sports méconnus (skate, beach rugby et beach soccer, escrime japonaise…), assister à des challenges sportifs et des démonstrations. Plusieurs clubs et associations de la ville, qui s’interrogent et agissent déjà depuis plusieurs années sur la question de la place des femmes au sein de leurs structures (sportives, encadrantes, dirigeantes, bénévoles) interviendront tout au long de l’événement : l’association Grenoble Baseball Softball (les Grizzlys), l’association Skatepark de Grenoble, les Big Bang Ballers, le Grenoble Basket 38, les Monkeys (ultimate, disc-golf), l’association grenobloise de Parkour, l’Échiquier grenoblois…

Viendront se greffer à la Semaine un concert de clôture 100 % féminin ainsi que la double exposition photos Sport pluri’Elles et Femmes de Sport, destinées à sensibiliser et changer les regards sur la représentation des femmes dans le sport à travers le parcours de onze sportives grenobloises. Un pont vers les domaines culturel et artistique souhaité, car il s’agit également d’univers où les femmes ont encore parfois du mal à trouver leur place.

informationRenseignements divers
L’accès à la Semaine du sport féminin est totalement gratuit, à l’exception de la soirée Aqua Summermix du vendredi 14 septembre, à la piscine des Dauphins.
Programme sur :
courrielhttp://www.grenoble.fr/1263-semaine-du-sport-feminin.htm

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Les Tamalous gardent la flamme

Lionel Daudet : « Ces Rencontres sont un peu le port de l’alpiniste »

Cathy Nicolas, férue de crossfit