Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Le verger Aventure : des cerises et des abricots à Grenoble

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Budget participatif : portraits de projets

budget participatif 2016

Le verger Aventure : des cerises et des abricots à Grenoble

Sélectionné par les Grenoblois lors du budget participatif 2016, le verger Aventure s’est doté d’une trentaine d’arbres fruitiers.

Le Verger Aventure, sélectionné au budget participatif 2016, rue du repos, dans le quartier Teisseire.

Dans le quartier Teisseire, entre les deux stades Raymond-Espagnac et du Vercors, se trouvait un terrain en friche autrefois utilisé comme base de loisirs par les enfants du secteur. Un collectif a décidé de s’emparer de cet espace de 2 500 m2 pour le transformer en verger Aventure. Le projet a été sélectionné par les Grenoblois lors du budget participatif 2016.

Depuis, le terrain a été défriché et aplani par une société externe. Le collectif a pris le relais pour planter les trente arbres fruitiers et semer les graines de gazon pour qu’au printemps, les habitants du quartier puissent venir s’y promener, lire un livre ou simplement le traverser.

Plusieurs espaces composent maintenant le verger : « Il y a plein de petites idées au sein de ce projet » explique Djazia Brighet qui porte l’initiative avec Clément Brun et Christophe Dupont.

En plus des espaces dédiés aux abricotiers, cerisiers et autres figuiers, une parcelle potagère a été prévue pour que les habitants puissent y venir jardiner à la manière d’un jardin partagé. En face, un trou a été creusé dans le sol pour accueillir une mare, des plantes de berge, des plantes aquatiques et pourquoi pas des amphibiens.

Au milieu du verger s’élève une butte, « lieu de diversité », qui accueille déjà quelques framboisiers et le gîte d’un hérisson. Le terrain de jeu est composé de coupes fraîches de saule qui ont été replantées dans la terre afin de former une structure vivante en forme de tipi. Les trois tilleuls au fond du verger permettront quant à eux d’aménager un coin détente à l’ombre de leurs feuillages.

À terme, du mobilier urbain sera installé dans le jardin et le collectif entend bien organiser des temps de convivialité pendant les récoltes et faire découvrir le cycle de la nature aux enfants par des moyens ludiques.

Clément Brun qui a connu ses acolytes au jardin partagé de la Poterne conclut : « Ce projet est un travail de longue haleine, mais on a envie d’y croire pour que ça marche et que ce lieu vive de manière sereine. »

informationRenseignements divers
courrielhttp://vergeraventure.canalblog.com/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

La MdH Anatole-France ouvre ses portes !

Des « petites graines » d’amusement

Les filles prennent du ballon !