Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Le virtuose de la semelle bientôt en retraite ?

Atelier Canin

Le virtuose de la semelle bientôt en retraite ?

Maître artisan cordonnier depuis près de quarante ans, Henri Canin est LE spécialiste de la chaussure de montagne sur Grenoble. Il répare, recoud, ressemelle et conçoit des chaussons d’escalade et chaussures d’alpinisme avec un savoir-faire hors pair et une passion admirable.

738679_Salaries Canin

Mais, depuis le temps que le “père Canin“ annonce qu’il va prendre sa retraite, la question mérite d’être posée ! Le comique de la situation veut que ce soit un 1er avril (2013) que Marianne, la fille, et Christophe, l’homme de confiance, reprennent officiellement la gérance du magasin.

Puis, en juin dernier, c’est au tour d’Hélène, la belle-fille, de rejoindre l’atelier : un virage à 90° pour cette ex-employée d’une agence de tourisme qui désormais est derrière une machine à coudre. « J’ai vendu du rêve pendant 10 ans et finalement ça n’avait rien de concret. Là, en quelques mois, j’ai l’impression d’avoir plus appris avec Henri, je crois que j’ai vraiment trouvé ma place, c’est exaltant lorsqu’on fabrique sa première chaussure de montagne ! ».

Entrer dans l’atelier Canin a quelque chose de magique : nous ne sommes plus au 19, avenue Rochambeau à Grenoble mais bien transporté dans une fabrique artisanale. À l’intérieur, l’ambiance chaleureuse et l’univers montagnard font voyager dans le temps, de la première chaussure d’alpinisme inventée par Henri Canin à celle aujourd’hui commercialisée, teintée du bleu Canin.

Alors, que les clients – parmi lesquels des grimpeurs de renoms comme Lionel Daudet, Paulo Grobel ou Daniel Dulac – soient rassurés : si Henri Canin prend sa retraite, Marianne, Hélène et Christophe poursuivront l’activité avec la même exigence.

informationRenseignements divers
téléphone Ateliers Henri Canin 17 - 19, avenue Rochambeau - 04 76 48 39 64

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’ASPTT séduit les plus jeunes

À l’étage supérieur

Le Samouraï, armé pour l’avenir