Découvertes

Accueil >Découvertes>Les mille et une facettes de Daniel Dezeuze au Musée de Grenoble

expo

Les mille et une facettes de Daniel Dezeuze au Musée de Grenoble

Du 28 octobre au 28 janvier, le Musée de Grenoble nous entraîne dans l’univers si singulier de cet artiste contemporain à travers une grande rétrospective.

 

« Gaze découpée » © Musée de Grenoble

L’expo évoque plus de cinquante ans de création et débute dans les années soixante où Daniel Dezeuze s’applique à déconstruire la peinture avec ses Châssis posés nus sur le sol puis la série des Gazes, de fines étoffes découpées, légères et aériennes, qui semblent des évocations fantomatiques de la toile.

 

 

À cette rêverie succède bientôt un retour à la réalité du monde, avec une série d’Armes, fabriquées en matériaux de récupération, où l’artiste renonce aux outils traditionnels de la peinture pour privilégier l’assemblage, le bricolage.

Au fil du temps, Daniel Dezeuze va multiplier les techniques, tandis que la nature devient omniprésente avec les Objets de cueillettes, des compositions très graciles, mais aussi les dessins comme La Vie amoureuse des plantes, au tracé d’une incroyable finesse.

 

« Armes », fabriquées en matériaux de récupération. © Musée de Grenoble

Le Moyen-Âge constitue une autre source d’inspiration, qu’il s’agisse de sa dimension guerrière avec les Blasons et Bouclier, des pièces chamarrées aux motifs d’une grande diversité, ou encore le monde religieux avec les Nefs, élégantes, transparentes comme des sculptures de lumière.

D’une salle à l’autre, on découvre les mille et une facettes d’un artiste à l’imaginaire très riche et dont l’œuvre, à mi-chemin entre sculpture et peinture, se révèle audacieuse et foisonnante.

informationRenseignements divers
Au Musée de Grenoble du 28 octobre au 28 janvier. Tarifs : 5-8 € (gratuit pour les - de 26 ans)


téléphone Tél. 04 76 63 44 44
courrielhttp://www.museedegrenoble.fr/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

« Sida : il est nécessaire de bien informer »

Expo Stendhal : le XIXe siècle entre les lignes

Cabaret déjanté au Théâtre 145