Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Des élèves du lycée Argouges créent l’affiche du Jazz Festival

Grenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival

Des élèves du lycée Argouges créent l’affiche du Jazz Festival

Depuis le mois de janvier, une trentaine d’élèves en BTS Communication et Industries graphiques du lycée Argouges planchent sur l’affiche du Grenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival. A l’initiative du Jazz Club de Grenoble, les élèves sont mis en concurrence lors d’un concours avec une récompense symbolique à la clé. Début juin, l’affiche de la 14ème édition du festival de jazz sera sélectionnée par le président du Jazz Club, Salvator Origlio.

Une trentaine d’élèves en BTS au lycée Argouges sont mis en compétition pour la création de l’affiche Grenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival. ©Auriane Poillet

Cela fait une dizaine d’années que les élèves du lycée Argouges de Grenoble sont mis à contribution de l’affiche du Grenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival. Au départ, les élèves de Bac Pro s’en chargeaient. Le professeur de production graphique, Aurélie Veyrat De Lachenal, explique :

Depuis la 9ème édition du festival, ce sont les élèves en deuxième année de BTS Communication et Industries graphiques qui planchent sur l’affiche pendant tout le second semestre.

En janvier, le président de l’association Jazz Club de Grenoble, Salvator Origlio, a rencontré les trente élèves des deux classes de BTS participantes pour leur présenter le festival et ses attentes.

« Ce que l’on demande c’est qu’on reconnaisse qu’il s’agit d’un festival de jazz et qu’apparaisse le fait qu’il se déroule dans un lieu déterminé qui est la métropole », indique-t-il. « C’est intéressant de faire appel à une école car ça permet à de futurs infographistes de se faire la main. »

La saxophone, « emblème du jazz »

Le saxophone est l’élément que l’on retrouve le plus dans les différentes créations. Nathan l’a aussi utilisé. « C’est l’emblème du jazz », dit-il. « Je l’ai aussi utilisé pour donner une certaine forme et une certaine courbe à l’affiche. »

Nathan a proposé deux versions de différentes couleurs. ©Auriane Poillet

« J’ai aussi ajouté un papillon car il représente l’évasion et une certaine liberté que l’on a avec la musique », ajoute l’élève en BTS. « Je l’ai donc représenté avec des notes de musique pour faire le lien. » D’autres ont associé des roses au saxophone ou se sont inspirés des touches d’un piano.

Un concours entre les élèves

« Même si d’un point de vue esthétique chacun a sa manière de voir les choses, cette année les affiches sont très bien faites », félicite Salvator Origlio. « Chaque année c’est plus efficace, c’est-à-dire que les élèves sont de plus en plus sensibles à la commande. »

Avant de les présenter au Jazz Club de Grenoble, Aurélie Veyrat De Lachenal fait une pré-sélection d’une dizaine d’affiche les mieux réalisées graphiquement et techniquement. Début juin, l’association sélectionnera l’affiche qui représentera le festival.

Salvator Origlio indique :

« Nous récompensons deux élèves. Celui qui a réalisé l’affiche qui sera diffusée et celui qui a réalisé la deuxième affiche la plus intéressante. Jusqu’à présent, nous avons donné une centaine d’euros à chaque élève de manière symbolique. Et tous les élèves sont invités en entrée libre tous les jeudis au Jazz Club. »

Salvator Origlio, président du Jazz Club, et Aurélie Veyrat De Lachenal, professeur de production graphique, sont satisfaits des créations de cette année. ©Auriane Poillet

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.jazzclubdegrenoble.fr
courrielhttps://fr-fr.facebook.com/Jazzfestivalgrenoble/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Qu’est-ce qu’on fait cet été ?