Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Martine Guillot : « A 50 ans, j’ai décidé de quitter mon travail »

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Se déplacer à vélo : ils en ont fait leur métier

Entrepreneur-es... à vélo !

Martine Guillot : « A 50 ans, j’ai décidé de quitter mon travail »

Nombreux sont les entrepreneur-es à vélo qui travaillaient hier encore dans un bureau. Martine Guillot a décidé de quitter son emploi au service client d’une firme médicale américaine après onze ans de service. Aujourd’hui, elle est agent immobilier à domicile, et effectue ses déplacements dans Grenoble à vélo.

©Sylvain Frappat

Martine Guillot est amoureuse de sa ville et surtout de son quartier Chorrier-Berriat. « Ce secteur c’est un village dans la ville« , sourit-elle.

Originaire de Saint-Imier, la cinquantenaire a déménagé à Grenoble en 2016 ; date à laquelle elle a décidé de se lancer à son compte en tant qu’agent immobilier à domicile du réseau IaD.

Elle raconte :

J’ai toujours été passionnée par l’immobilier depuis l’achat de mon premier appartement en 2003. Je suis très bricoleuse et je l’ai rafraîchi avant de le mettre en location. Dans l’immobilier, le fait d’avoir vécu ce genre de choses est très important.

Agent immobilier nomade : un volte-face professionnel

Martine Guillot a effectué un volte-face professionnel. Pendant onze ans, elle a travaillé au service client d’une firme médicale américaine. « Je voulais passer sur le terrain« , explique-t-elle. « Alors à cinquante ans j’ai décidé de quitter mon travail.« 

Depuis, elle effectue quasiment tous ses déplacements professionnels à vélo munie de son sac à dos customisé avec son logo pour ne pas rester anonyme :

Grenoble c’est vraiment fait pour les vélo. D’une part, il existe beaucoup de pistes cyclables, d’autre part, la ville est plate !

Une aubaine puisque l’agent immobilier nomade n’a pas de bureau et se déplace beaucoup. Les rendez-vous s’effectuent chez le client où dans son QG improvisé, le French Coffee, puisque Martine Guillot est « une adepte de Cappuccino avec plein de crème« .

Immo Tour : concilier histoire, immobilier et balade à vélo

« Je suis pleine d’idées« , raconte l’entrepreneure avec dynamisme. A partir du mois de mars, elle développe un nouveau projet intitulé Immo Tour.

©Sylvain Frappat

Le samedi matin de 10 heures à midi, Martine Guillot propose des balades à vélo autour du quartier Chorrier-Berriat pour faire découvrir le secteur aux futurs acquéreurs. « J’explique l’architecture du quartier, car il y a des immeubles Haussmanniens« , développe-t-elle.

Par groupe de dix à vingt adultes, le groupe reçoit un cours d’histoire orienté immobilier et découvre les lieux culturels et les commerçants du secteur, tels que la Belle électrique, la Bassecour, le Garage de New-York…

L’entrepreneure précise :

J’aime beaucoup le secteur où je vis, j’adore mon métier et j’adore les gens. C’est un moyen de passer un bon moment, de répondre aux différentes questions et de rencontrer des gens.

Cette balade de deux heures permet donc de « joindre l’utile à l’agréable ». Martine Guillot commente dans un sourire : « Il existe des métiers où on est veinards quand même !« 

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.iadfrance.fr/fr/conseiller/@Martine.GUILLOT
courrielhttps://www.facebook.com/pg/MartineGuillotConseillereImmobilierchezIADFrance/posts/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Huit femmes au sommet

Sur les traces des Grenobloises d’hier

Mickaël Tenailleau, installe une ferme urbaine 100% bio