Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Le parvis du Plateau prend du relief

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Les chantiers s'ouvrent au public !

mistral - eaux-claires

Le parvis du Plateau prend du relief

Cette place publique située à la croisée des quartiers Mistral et Eaux-Claires est prête pour un nouvel habillage : après la décoration du mobilier en juin dernier, des aménagements d’agrément se déroulent cet automne. L’installation de terrasses en bois suivra.

©Thierry Chenu

Ce lieu central vit au rythme de la vie locale : zone de passage pour atteindre le Plateau et le gymnase Ampère, attendre le bus, prendre une pause-café ou faire son marché… Si les projets qu’il est en train d’accueillir sont proposés par des institutions ou personnes différentes, toutes souhaitent requalifier cet espace très emprunté.

L’équipement pour la jeunesse, le Plateau, a démarré avec des décorations en mosaïque, dans le cadre d’un Chantier Ouvert au Public : elles égaient les potelets de la place, depuis l’été. Les habitants et les enfants ont participé à cette ornementation collective, avec le support technique et financier de la Ville de Grenoble.

Plantation d’arbres

Dans le cadre du Nouveau Projet de Rénovation Urbaine, la Métropole mènera un projet de revalorisation du parvis, tout en préservant sa qualité architecturale. La plantation d’arbres le long de la rue Anatole-France apportera de l’ombre à certains endroits, et des points d’eau seront installés près du gymnase.

Ces aménagements d’agrément seront aussi pensés pour sécuriser l’endroit. Ensuite, des terrasses en bois viendront compléter le tableau : il s’agit de la réalisation d’un projet lauréat du Budget participatif.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Confinement : à l’Arlequin, on chante aux balcons !

Secteur 6 : l’association Joga se mobilise pour les plus fragiles

La Maison de l’image lance un appel à la créativité