Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Passage (du Marché) en revue

saint bruno

Passage (du Marché) en revue

Une vingtaine d’habitants issus de cinq immeubles du passage du Marché se sont retrouvés autour de la même envie : faire vivre cette petite rue enclavée qui n’était, jusqu’alors, qu’un lieu de passage.

Devant la fresque restaurée de Nesta. © Auriane Poillet

« La création du collectif du passage du Marché est partie de discussions entre voisins », raconte Chloé Thomas, habitante du passage depuis deux ans. « On a organisé un apéro dans le passage et on s’est vite rendu compte qu’il y avait des idées communes. »

Verdict : un fort besoin d’animation et une folle envie de jardiner. Trois grands bacs et un compost collectif ont donc été installés dans le cadre du projet porté par la Ville Jardinons nos rues.

Accompagné et soutenu par la MdH Chorier-Berriat, le collectif s’est aussi fixé l’objectif d’organiser quatre animations par an : Les Quatre Saisons du Passage.

« L’idée est d’occuper le terrain pour faire changer les usages petit à petit », explique Chloé. « Lors de notre première animation en janvier, on a organisé un goûter avec l’association Cuisine sans frontières, installé un arbre à souhaits et proposé des loisirs créatifs pour les enfants. »

La bibliothèque Saint-Bruno a également participé à la fête en proposant plusieurs lectures. « On aimerait vraiment créer une nouvelle dynamique avec les acteurs des environs, développe Chloé Thomas. Car le projet correspond à l’évolution du quartier avec l’installation de la Dragonne et la remise en marche de l’Union commerciale. »

informationRenseignements divers
Inauguration des jardinières le 2 juin.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Radio Covid-19 Berriat : pour faire danser et chanter les voisin-es !

La Maison de l’image lance un appel à la créativité

Secteur 6 : l’association Joga se mobilise pour les plus fragiles