Découvertes

Accueil >Découvertes>Patrimoine : des parcours découverte

parcours techno

Patrimoine : des parcours découverte

De la gare au parc Paul Mistral en passant par le Village Olympique ou le centre historique, les œuvres d’art émaillent notre espace urbain. Pour que le public s’approprie ce patrimoine, la Ville a mis en place des parcours Découverte des œuvres dans la ville. Suivez le guide!

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 5 images

L’art dans la ville a accompagné l’expansion de Grenoble. L’organisation du Symposium de sculpture en 1967 a impulsé une dynamique qui se poursuit jusqu’au XXIe siècle, se teintant peu à peu des couleurs du street art.

Près de deux cents œuvres font ainsi partie du paysage urbain : sculptures, fontaines, fresques… Familières et souvent méconnues, elles se dévoilent aujourd’hui grâce aux nouvelles technologies.

Monsieur Loyal, d’Alexander Calder

Un simple téléphone comme audio-guide

Depuis l’automne, 34 œuvres ont été équipées de cartels où sont inscrits le nom de l’auteur, le titre, la date de création et le matériau de fabrication. Des QR codes et puces NFC permettent d’accéder via n’importe quel Smartphone à des informations complémentaires sous forme de texte mais aussi, pour le public malvoyant, de fichier audio : un commentaire de quelques minutes, disponible en quatre langues (français, anglais, italien, espagnol) pour utiliser son téléphone comme un véritable audio-guide !

L’ensemble des infos est centralisé sur le site www.grenoble-patrimoine.fr. Réunissant aussi des photos, il offre la possibilité de découvrir virtuellement ces œuvres. Pour encourager la curiosité du public, celles-ci sont regroupées en trois circuits et il suffit de consulter une fiche pour accéder à la totalité du parcours et le suivre, physiquement ou virtuellement.

Utilisation du QR code, dans le parc Paul Mistral.

Balades au cœur du patrimoine

Ces trois parcours Découverte des œuvres dans la ville s’articulent autour de plusieurs quartiers de Grenoble.

« Au cœur de la ville » relie le Jardin de Ville au parc Hoche. Débutant avec la statue Hercule d’un anonyme italien, il met en lumière la façade en trompe-l’œil du théâtre municipal, les statues de la place Saint-André, les œuvres situées dans le patio de l’Hôtel de Ville, cinq sculptures héritées du Symposium dans le parc Paul Mistral…

« En chemin vers le musée » démarre de la gare avec Les Trois pics d’Alexandre Calder puis rejoint très vite porte de France la statue représentant Philis de la Charce. Après un détour par la Fontaine du lion et du serpent place de la Cimaise, il rejoint le parc Albert Michallon, véritable jardin de sculptures où sept pièces du XXe siècle sont à l’honneur, avant de rejoindre l’esplanade du musée de Grenoble où trônent Monsieur Loyal d’Alexandre Calder et l’Étoile polaire de Mark di Suvero.

« Au sud de la ville » présente les œuvres aux abords du Conservatoire et de la MC2 puis nous entraîne au Village Olympique pour voir plusieurs pièces du Symposium. Il se termine à la Villeneuve avec Les Géants, la sculpture de Klaus Schultze qui donne son nom au quartier.

 

Dans chaque circuit, on pourra identifier les pièces du Symposium de sculpture.

Un moyen ludique et facilement accessible pour comprendre et s’approprier des trésors que nous côtoyons au quotidien !

 

Les Géants, de Klaus Schultze

 

Pièces jointes:
Parcours Grenoble : à la découverte des oeuvres d'art

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Graines de lecteurs

Rebelle éclectique

L’Egypte antique exposée au Musée de Grenoble