Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Les voiries à la loupe

Abbaye

Les voiries à la loupe

Le Conseil Citoyen Indépendant F “Le Verderet” (CCI-F) et l’association Genin pour tous travaillent depuis 2017 sur une réflexion autour de l’aménagement des voiries en termes de mobilité dans le quartier Abbaye.

Michel Vert, Jean-Pierre Candella et Jean-Luc Besançon ont travaillé en lien avec la Ville de Grenoble sur l’élaboration d’un plan vélo et d’un plan piéton. ©Auriane Poillet

L’an dernier, les deux structures se sont attelées à élaborer un vaste plan vélo. Après avoir recensé différentes caractéristiques des voies cyclables du secteur, telles que le sens de circulation ou la configuration des voies, elles ont formulé un nombre important de préconisations.

Michel Vert, bénévole spécialisé en urbanisme au sein de l’association Genin pour tous, explique :

Ce que l’on voit souvent c’est que les aménagements vélos ont été faits par petits bouts jusqu’à maintenant. Ces incohérences qui viennent du passé font que les pistes cyclables ne sont parfois pas continues.

D’autres spécificités ont été relevées, telles que le manque d’arceaux pour les vélos ou de SAS aux feux tricolores…

Avoir une vision globale

Afin de poursuivre ce travail bénévole, les deux structures ont réitéré ce plan en l’appliquant aux voies piétonnes. Depuis le mois d’avril, trois référents ont analysé pas moins de 17 kilomètres de trottoir.

Leur diagnostic montre que 63 % des voies sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les référents ont ainsi analysé la largeur des trottoirs, leur revêtement, les obstacles et les zones ombragées… Ils ont aussi réalisé un plan légendé selon leurs résultats.

Le plan montre que “des choses sont à faire sur la partie nord de l’Abbaye”, indique Jean-Pierre Candella, ancien membre du CCI-F et bénévole au sein de Genin pour tous.

Aujourd’hui, “il faut faire des préconisations sur les cheminements piétons pour rejoindre les pôles de vie tels que le centre-ville et sur les points critiques des carrefours en lien avec la circulation des vélos”, conclut-il. « Tout ça ne peut se recomposer qu’en ayant une vision globale des choses.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

La MEB : une maison de famille

Flaubert

Alfred’s fête le quartier