Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Quoi de neuf cette année dans les écoles ?

Rentrée scolaire 2017

Quoi de neuf cette année dans les écoles ?

Cette année, les écoles maternelles et élémentaires ont accueilli une centaine d’élèves en plus par rapport à l’an dernier. Une augmentation des effectifs qui s’inscrit dans un phénomène plus large et qui pousse la Ville de Grenoble à ajuster les périmètres scolaires tous les ans.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 7 images

 

13 300 petits grenoblois ont fait leur rentrée lundi 04 septembre, soit une augmentation de l’effectif de 25 % en dix ans. Un constat que la Ville de Grenoble avait établi avec le lancement du Plan écoles en 2015 destiné à renouveler les installations existantes et à en créer de nouvelles. 

Ce plan pluriannuel d’investissement, d’un budget global de 65 millions d’euros, devrait se terminer à l’horizon 2020 afin d’accueillir tous les élèves dans de bonnes conditions. Chaque été, des travaux d’entretien et de remise à niveau sont également réalisés dans les écoles avec un budget alloué de 1,6 million d’euros. Ces travaux sont liés à la réfection de sanitaires, à l’isolation, à la peinture ou encore à l’étanchéité.

Elisa Martin, première adjointe en charges des parcours éducatifs, souligne :

« Les travaux d’entretien sont l’occasion de recruter de jeunes Grenoblois dans le cadre des « jobs d’été » et ainsi de joindre deux enjeux éducatifs : la qualité d’accueil des enfants dans les écoles grenobloises et l’accompagnement de la jeunesse, qui peut ainsi vivre une première expérience professionnelle. 80 jeunes ont été concernés cet été, pour les petits travaux de mise en peinture des classes dans une douzaine d’écoles. »

Côté infrastructure : trois nouveaux restaurants scolaires

Parmi les premières livraisons du Plan écoles inaugurées cette année, on cite l’extension et l’aménagement de trois restaurants scolaires dans les écoles Léon Jouhaux, Sidi Brahim et Elisée Chatin.

Une attention particulière a été portée à la qualité de l’air intérieure et un toit végétalisé a été installé sur la cantine de l’école maternelle et élémentaire Léon Jouhaux. Ce bâtiment de 421 m² prévoit l’accueil de 21 classes au maximum avec deux salles : une destinée aux classes élémentaires avec un self-service et une autre destinée aux classes maternelles avec un service à table.

Le restaurant scolaire de l’école Sidi Brahim était lui aussi saturé avant les travaux d’extensions réalisés pendant cette saison estivale. Il était alors situé à l’extérieur de l’enceinte scolaire. Aujourd’hui, sa surface a été élargie à 150 m² et le confort thermique ainsi que l’acoustique ont été améliorées.

Des travaux ont également été réalisés au sein de l’école Elisée Chatin pour étendre et réhabiliter le restaurant scolaire. Construit en ossature de bois, le projet prévoyait des espaces de travail et de repos mieux adaptés au personnel et le système de ventilation a été révisé.

 

Lundi 21 août 2017. Chantier de l’école Simone Lagrange.

 

Le Plan écoles prévoit également l’extension des écoles maternelle et élémentaire Jean Racine et la construction de six nouvelles structures : Simone Lagrange, Diderot, Saint-Bruno, Hoche, Flaubert et Paul Cocat.

Simone Lagrange, située dans le quartier Jean-Macé-Presqu’île, sera la première école a être terminée. Les enfants des écoles Jean Macé et Claude Bernard devraient déménager dans cette nouvelle structure au mois de mars 2018.

Côté accueil : huit ouvertures de classes

Avec 5 320 élèves en classes maternelles, 7 780 en élémentaires et 210 en enseignement spécialisé, huit ouvertures de classes ont été attribuées cette année.

Les écoles élémentaires Léon Jouhaux et Le Lac, les écoles maternelles Jules Ferry, Grand Châtelet et Paul Bert et le groupe scolaire La Fontaine sont concernés. Une classe de très petite section, destinée aux enfants de moins de trois ans, a également été ouverte dans l’école maternelle Les Frênes.

Deux autres ouvertures sont attendues dans les écoles Jean Racine et Diderot, mais celles-ci nécessitent encore une confirmation. En revanche, une classe a été fermée à l’école maternelle Beauvert.

Les cinq écoles de la Villeneuve (La Fontaine, Les Buttes, Les Genêts, Les Trembles et le Lac) ont fait l’objet d’un dédoublement des classes de CP (lire interview ci-contre de Fabien Malbet). Même si quelques aménagements ont dû être réalisés cet été, ces infrastructures disposaient déjà de l’espace nécessaire à l’accueil de ces nouvelles classes.

Le dédoublement des classes de CP, qui concerne les REP+ (Réseau d’Education Prioritaire), est une mesure mise en place cette année par le gouvernement. L’objectif est de réduire le nombre d’élèves par classe de CP pour améliorer les conditions d’apprentissage des jeunes élèves à Grenoble, mais aussi dans toute la France.
Par ailleurs, la Ville et l’Éducation nationale ont réaffirmé leur engagement pour l’accueil des enfants de moins de 3 ans dans les écoles classées en REP+, REP et assimilées REP (Anatole France, Daudet, Beauvert, Jouhaux, Grand Châtelet, Ferry, Racine, les Buttes, le Lac, la Fontaine, la Rampe, les Frênes et le Verderet).

Calendrier du Plan écoles

  • 2018 : ouverture de l’école Simone Lagrange
  • 2020 : ouverture des nouvelles écoles Hoche et Diderot et extension de l’école Jean Racine et du restaurant scolaire Buffon
  • 2021 : ouverture de l’école Flaubert
  • 2024 : ouverture de l’école Cocat

Les commentaires (1)

Commentaire de astrompier le 11 octobre 2017 à 9 h 22 min

Et à quand une nouvelle cour pour l’école de la Houille Blanche ? La cour actuelle est tellement bosselée et craquelée que les élèves se blessent beaucoup trop souvent en se prenant les pieds dans les nombreuses anfractuosités. Il serait très regrettable qu’un accident grave arrive…Un élève s’est déjà ouvert la tête en trébuchant sur une bosse de la cour.

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Droits et devoirs des cyclistes

Découverte du Street art : suivez le guide !

Osez tout demander sur le budget de la Ville !