Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Rénovation dans les écoles : une diminution de 46 % de la consommation énergétique

Ampère, Paul Painlevé et Élisée Chatin

Rénovation dans les écoles : une diminution de 46 % de la consommation énergétique

Vendredi 1er décembre, Fabien Malbet, adjoint aux Écoles, Vincent Fristot, adjoint à l’Urbanisme et à la transition énergique, et trois représentants du groupement d’entreprises mobilisé ont présenté le programme de rénovation thermique dédiés à trois groupes scolaires grenoblois.

« La Ville de Grenoble s’est engagée depuis longtemps dans la transition énergétique« , introduit Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme et en charge de cette question. « En quinze ans, la Ville a réduit d’un tiers les émissions de gaz à effets de serre, dus notamment au chauffage. »

Diviser la consommation d’énergie par deux

Aujourd’hui, Grenoble franchit une étape importante d’après l’élu ; celle de diviser par deux la consommation énergétique de trois groupes scolaires : Ampère, Paul Painlevé et Élisée Chatin.

Jusqu’à maintenant, des travaux étaient effectués dans les écoles, mais ils ne concernaient que des travaux d’entretien. Fabien Malbet, adjoint aux écoles explique :

L’école est au cœur de la transition énergétique. On a voulu marquer le coup sur les trois groupes scolaires qui avaient le profil énergétique le plus mauvais.

À la livraison de ces travaux, à la rentrée 2019, la consommation énergétique des trois écoles devrait être diminuée de 46%, soit quasiment de moitié. Les écoles pourront auto-produire un tiers de l’énergie nécessaire restante grâce à des panneaux photovoltaïques qui seront installés sur leurs toits.

@Auriane Poillet

Confort thermique, accessibilité et confort solaire

Cette rénovation, d’un budget total d’environ 6 millions d’euros, concerne également le confort thermique, mais aussi l’accessibilité, la qualité de l’air intérieur et le confort solaire.

« On s’adapte à chaque situation« , indique David Vital, architecte au sein de l’agence Supermixx. « On traite les façades selon leur orientation et leur ensoleillement pour laisser pénétrer la lumière naturelle au sein des bâtiments. »

Selon l’architecte, l’idée était de respecter les bâtiments, construits il y a environ cinquante ans :

Sur l’ensemble de nos projets, on est arrivés à avoir un équilibre entre les bâtiments existants et l’architecture contemporaine.

Ce projet est aussi l’occasion d’effectuer des travaux nécessaires à la pérennisation des bâtiments, comme le remplacement des menuiseries et la réfection des façades.

informationRenseignements divers
Une réunion publique est prévue le 13 décembre 2017 à 18h30 à l'école Paul Painlevé pour présenter le projet de rénovation thermique aux habitants.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

À la rencontre des associations

Une salle de conférences gratuite pour les associations grenobloises

Une bibliothèque ouverte sur la ville