Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Rénovation dans les écoles : une diminution de 46 % de la consommation énergétique

Ampère, Paul Painlevé et Élisée Chatin

Rénovation dans les écoles : une diminution de 46 % de la consommation énergétique

Vendredi 1er décembre, Fabien Malbet, adjoint aux Écoles, Vincent Fristot, adjoint à l’Urbanisme et à la transition énergique, et trois représentants du groupement d’entreprises mobilisé ont présenté le programme de rénovation thermique dédiés à trois groupes scolaires grenoblois.

« La Ville de Grenoble s’est engagée depuis longtemps dans la transition énergétique« , introduit Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme et en charge de cette question. « En quinze ans, la Ville a réduit d’un tiers les émissions de gaz à effets de serre, dus notamment au chauffage. »

Diviser la consommation d’énergie par deux

Aujourd’hui, Grenoble franchit une étape importante d’après l’élu ; celle de diviser par deux la consommation énergétique de trois groupes scolaires : Ampère, Paul Painlevé et Élisée Chatin.

Jusqu’à maintenant, des travaux étaient effectués dans les écoles, mais ils ne concernaient que des travaux d’entretien. Fabien Malbet, adjoint aux écoles explique :

L’école est au cœur de la transition énergétique. On a voulu marquer le coup sur les trois groupes scolaires qui avaient le profil énergétique le plus mauvais.

À la livraison de ces travaux, à la rentrée 2019, la consommation énergétique des trois écoles devrait être diminuée de 46%, soit quasiment de moitié. Les écoles pourront auto-produire un tiers de l’énergie nécessaire restante grâce à des panneaux photovoltaïques qui seront installés sur leurs toits.

@Auriane Poillet

Confort thermique, accessibilité et confort solaire

Cette rénovation, d’un budget total d’environ 6 millions d’euros, concerne également le confort thermique, mais aussi l’accessibilité, la qualité de l’air intérieur et le confort solaire.

« On s’adapte à chaque situation« , indique David Vital, architecte au sein de l’agence Supermixx. « On traite les façades selon leur orientation et leur ensoleillement pour laisser pénétrer la lumière naturelle au sein des bâtiments. »

Selon l’architecte, l’idée était de respecter les bâtiments, construits il y a environ cinquante ans :

Sur l’ensemble de nos projets, on est arrivés à avoir un équilibre entre les bâtiments existants et l’architecture contemporaine.

Ce projet est aussi l’occasion d’effectuer des travaux nécessaires à la pérennisation des bâtiments, comme le remplacement des menuiseries et la réfection des façades.

informationRenseignements divers
Une réunion publique est prévue le 13 décembre 2017 à 18h30 à l'école Paul Painlevé pour présenter le projet de rénovation thermique aux habitants.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Grenoble fête les 50 ans des Jeux Olympiques de 1968

Des ateliers de citoyens pour la ville de demain

Osez tout demander sur le budget de la Ville !