Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Couturière en liens

Valérie Cargnel

Couturière en liens

Architecture, couture, confection de carnets d’écriture, engagement associatif et culturel… Sans l’ombre d’un doute, Valérie Cargnel offre à son quotidien toute la créativité qui baigne son esprit. Une créativité qu’elle a souhaité mettre au service de la solidarité, pendant la période de confinement.

©Christophe Duron

Couturière bénévole, elle a confectionné des masques en tissu pour ses voisin-es, mais aussi pour les structures professionnelles par l’intermédiaire du groupe «Haut les masques» orchestré par la boutique «la Maison de la couture». Elle raconte :

Ma grand-mère était couturière… j’ai ça dans le sang. Au total, j’ai cousu 587 masques ! Faire quelque chose pour les autres permet de continuer d’être en lien, c’est fort. J’étais dans une dynamique avec des gens d’une générosité incroyable.

Garder trace

Elle a également réalisé un tutoriel pour que chacun-e puisse réaliser un masque en tissu, de chez soi et sans machine. «J’ai pensé qu’il y avait besoin de trouver un système pour que les gens puissent faire eux-mêmes leurs masques, sans avoir besoin du matériel d’un couturier», précise-t-elle.

Valérie a aussi lancé un appel à créer un «carnet de bord du dedans» pour inviter chacun-e à garder trace de la période particulière du confinement, avec des exercices d’écriture et de dessin.

Chaque jour de la semaine, sur la page Facebook du bistrot À l’Envers, elle formulait une proposition positive, légère et non-introspective du temps qui passe. Elle estime :

J’espère que ce que nous avons vécu sera une leçon de vivre ensemble. J’ai peur que les choses s’oublient, qu’on oublie pourquoi on a fait des gestes solidaires de façon spontanée et immédiate. C’était à la fois un drame et une chance.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Bénévole au Secours Populaire

Deux voisin-es qui marchent à l’onde

Coursier solidaire du confinement