Sports

Accueil >Découvertes >Sports>À la verticale de l’été

falaise

À la verticale de l’été

Bonne nouvelle pour les amateurs de grimpe : la via ferrata de la Bastille, la seule en milieu urbain et également la plus fréquentée de France, est prête à vous accueillir tout au long de l’été. Et son accès demeure gratuit !

©Auriane Poillet

Parfait compromis entre la randonnée et l’escalade, la via ferrata demande une bonne condition physique mais reste accessible aux débutants, surtout s’ils sont accompagnés.

L’itinéraire « Les Prises de la Bastille » démarre aux abords de l’Esplanade, près de la Porte de France, 22 route de Lyon.

Il est composé de deux parties : une première, très variée avec notamment un pont de singes dès ses premières encablures, cotée « assez difficile à difficile » (AD +  à D, 120 m de dénivelé, temps de parcours de 45 minutes), et la seconde, plus physique, « difficile à très difficile » (D à TD, 110 m de dénivelé, temps de parcours de 45 minutes), davantage réservée aux pratiquants confirmés.

Matériel spécifique exigé

La via ferrata s’est adaptée à la situation sanitaire du moment avec un panneau expliquant les bons gestes à tenir installé à l’entrée. Cordées de deux, port de gants et de masque et distance de 5 mètres entre chaque grimpeur sont ainsi recommandés.

Vous serez bien sûr aussi équipé d’un matériel de sécurité spécifique à la pratique : casque, baudrier, longe en Y avec absorbeur de choc, chaussures…

Si vous êtes accompagné par un guide de la Maison de la Montagne, le matériel peut vous être prêté. La redescente peut se faire à pied ou par le téléphérique de la Bastille. Il est évidemment possible de ne faire que la première partie de l’itinéraire.

informationRenseignements divers
téléphone Ouverture tous les jours de 9h30 à 19h. Renseignements à la Maison de la Montagne :

téléphone 04 57 04 27 00

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La Maison de la Montagne reste à pied d’œuvre

Les grandes épreuves en roue libre

En attendant le jour d’après