Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Zohra Chorfa : « J’étais impressionnée par la vie de ce quartier »

Le VO après 68

Zohra Chorfa : « J’étais impressionnée par la vie de ce quartier »

Zohra Chorfa, 67 ans, habite le Village Olympique depuis 1988.

« Quand je suis arrivée d’Algérie à Grenoble en 1970, j’ai habité le quartier de la Capuche. Très vite je me suis prise à rêver d’emménager au Village Olympique.

Je connaissais ce quartier car je le traversais à pied pour aller au centre commercial, j’adorais marcher, déjà à l’époque. J’étais impressionnée par la vie de ce quartier, grouillant de monde, de petits commerces, les gens étaient très sympas.

J’aimais le mixage de cultures, il y avait beaucoup d’Italiens et d’Asiatiques à l’époque. A la fin des années 80, j’y ai donc emménagé avec mon mari et mon enfant. Et puis petit à petit j’ai vu le quartier mourir. Il faut le reconnaître, les gens se sont appauvris, les plus aisés sont partis… on ne peut pas dire qu’il y ait encore beaucoup de mixité sociale.

Mais il faut continuer à proposer des initiatives culturelles pour les habitants. J’ai par exemple monté une troupe de théâtre intergénérationnelle, il y a aussi des choses autour de la peinture et du dessin, de l’art en général. Je suis persuadée que ça aide à créer du lien au quotidien ! ».

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Regards d’enfant sur l’écologie

Serial podcasteuse

Marraine de la République