Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Vendredi 23 juin : interdiction de circulation et tarification réduite

pic de pollution

Vendredi 23 juin : interdiction de circulation et tarification réduite

Dès vendredi 23 juin, la persistance d’une très forte concentration d’ozone entraîne la mise en place de mesures renforcées.

Les partenaires du dispositif de lutte contre les pics de pollution maintiennent les mesures déjà prises en début de semaine et engagent d’autres mesures prévues au dispositif préfectoral « pic de pollution ».

Ainsi, à partir de vendredi 23 juin :

  • Les véhicules sans certificat de qualité de l’air sont interdits à la circulation. Il
    s’agit des véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 non autorisés à circuler sur le
    périmètre des 49 communes de la Métropole grenobloise et sur les accès par autoroute à
    la métropole grenobloise à partir des péages A48 Voreppe et A41 Crolles.
  • La vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies où la vitesse maximale est supérieure ou
    égale à 90 km/h (sur le territoire des 49 communes de la Métropole grenobloise, de la
    Communauté de communes du Grésivaudan et de la Communauté d’agglomération du
    Pays Voironnais).
  • La vitesse est réduite à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de
    Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

Afin d’inciter le plus grand nombre à choisir les modes de transports peu polluants, plusieurs autorités organisatrices de transport décident la mise en place d’une tarification réduite.

À partir de ce jour, 1 titre est valable toute la journée sur les réseaux TAG, Trans’Isère Zone A et B, Grésivaudan TouGo et Pays-Voironnais. Les prestations proposées par le service Métrovélo sont à demi-tarif.

L’application et le site web Métromobilité ainsi que le site covoitoura.eu sont à disposition des citoyens pour organiser au mieux leurs déplacements.

L’inscription aux prochains messages d’alerte, par courriel ou SMS, sur le site Metromobilite est également conseillée.

Les 321 000 citoyens du bassin grenoblois ayant reçu leur Certificat de Qualité de l’Air sont invités à les apposer sur leur véhicule afin de faciliter le travail des forces de police mobilisées.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Grand petit déjeuner de la fraternité 2017