Sports

Accueil >Découvertes >Sports>« Bionic Patricia » continue de danser sous la pluie

PORTRAIT

« Bionic Patricia » continue de danser sous la pluie

Le grand public l’avait découverte lors de l’été 2014. Patricia Hermitte, rescapée d’un cancer des os et qui vit depuis avec un sternum en Gore-Tex et des côtes en titane – d’où son surnom de « bionic » –, avait alors réalisé un tour de France à vélo. 5 200 km parcourus, 80 jours de périple et 8 900 € récoltés pour l’association Isère espoirs contre le cancer. Courage et détermination. Deux qualités qui ne l’ont jamais abandonnée malgré une rechute qui l’a obligée à prendre du recul avec l’activité sportive. « Mais je ne suis pas prête à abandonner le monde du sport pour autant. Je devais participer au dernier UT4M : à la place je suis allée encourager les coureurs toute la nuit à Chamrousse, avec mes deux béquilles. Ceux qui me voyaient à 4h m’ont chaleureusement remerciée. »

On entend souvent l’expression “il faut laisser passer l’orage”. Pour moi, il faut aussi continuer à danser sous la pluie.

La membre des Cyclotouristes grenoblois continue aussi de s’investir bénévolement sur certaines compétitions et était au départ du cross du dernier Téléthon pour s’associer à cette manifestation. 
Laissons-lui ce magnifique mot de la fin. « On entend souvent l’expression “il faut laisser passer l’orage”. Toutes les épreuves que j’ai traversées m’ont permis de découvrir la beauté de l’être humain et m’ont donné une autre philosophie de vie. Pour moi, il faut aussi continuer à danser sous la pluie. »

Vos commentaires

Commentaire de PINEL le 22 février 2021 à 0 h 21 min

Renée j’étais opérée d’un cancer au poumon en 2013 le même jour que Patricia par le même chirurgien d’où notre relation nous avons fait notre convalescence ensemble à Saint Julien du Raz j’ai admiré sa force des qu’eallé à repris le sport, la course à pieds je n’avais jamais rencontré une femme aussi vaillante… Je pense souvent à elle

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Nicolas Salsi raccroche les gants

Sommets haut perchés

Récupération sportive