Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>« Combinard » de haut vol

Bastien Auzeil

« Combinard » de haut vol

mardi 13 septembre 2016 Bastien Auzeil, décathlonien, membre de l'équipe de France, revient tout juste des Jeux Olympiques de Rio où il termine 13ème.                                  Sylvain Frappat - Ville de Grenoble 2016

Pas de repos pour le « combinard » Bastien Auzeil. Sous le feu des projecteurs cet été lors des Jeux olympiques de Rio, le décathlonien de l’Entente athlétique Grenoble n’a pas eu beaucoup le temps de souffler depuis, entre le Décastar de Talence fin septembre et, déjà, la préparation de sa saison hivernale depuis mi-octobre.

Une situation qui ne dérange pas cet Hercule des temps modernes, habitué à enchaîner ses dix travaux (100 m, saut en longueur, lancer du poids, saut en hauteur, 400 m, 110 m haies, lancer de disque, saut à la perche, lancer de javelot, 1 500 m) en moins de 48 heures. Auzeil s’est même fixé un nouvel objectif. « Je commence déjà ma préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. C’est un nouveau cycle et tous mes efforts seront tournés vers cet objectif. »

Mis en appétit par son expérience brésilienne, le Grenoblois aspire à aller plus haut. « Ma mère, Nadine, a participé à plusieurs olympiades ; mon père, Martial, baigne aussi dans ce milieu : depuis tout petit mon rêve était de participer aux JO. C’est désormais fait et j’en ai un nouveau : remporter une médaille olympique… »

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Un arrière plein d’allant

Le monde dans l’objectif

Cuisine au sommet