Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>« Grenoble a déjà commencé sa métamorphose »

Eric Piolle

« Grenoble a déjà commencé sa métamorphose »

Pour bâtir la ville post COP21 à partir des nouvelles aspirations des Grenoblois, et face aux bouleversements climatiques et à la raréfaction des ressources, pour développer l’expression citoyenne, la qualité de vie et l’économie locale par l’émergence du numérique, La Ville a lancé la Plateforme Grenoble Ville de Demain. Un dossier qu’Eric Piolle, maire de Grenoble, suit de très près.

796987_Grenoble ville de demainDans quel objectif a été créée la plateforme Grenoble Ville de Demain ?

Grenoble est à l’aube d’un nouveau cycle. La Grenoble d’hier s’est développée dans les années 60, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 1968 — dont nous célébrerons le cinquantenaire dans deux ans ! La gare, les grands équipements sportifs, mais également les autoroutes pénétrant jusque dans le centre-ville, le tout-béton et le tout-voiture, les grands ensembles et les grandes surfaces en bordure de ville…

Cette modernité d’hier, à laquelle Grenoble doit beaucoup, n’est plus adaptée aux défis de la ville de l’après Cop21.
Nous sommes en 2016 et il est temps que Grenoble renoue avec ce qui fait sa force depuis toujours : sa capacité à anticiper et à innover dans tous les domaines… à 360° !

À quoi sert ce dispositif ?

Là où la ville d’hier était pilotée par un petit nombre de personnes, chaque Grenoblois doit pouvoir contribuer à inventer cette ville de demain, dans laquelle nous allons vivre, apprendre, travailler, vieillir, nous épanouir. C’est le défi de notre génération !

Bien sûr, avec le retour du tram, la remunicipalisation de l’eau, les écoquartiers, la métamorphose du Pôle gares, les projets menés depuis deux ans et la construction de la Métropole, Grenoble a déjà commencé sa métamorphose. Il nous faut à présent passer à la vitesse supérieure et élargir le cercle des contributeurs. Grenoble Ville de Demain est l’outil pour cela !

OK_illu_CYCLISTES_fond blancConcrètement, que va-t-il se passer ?

Nous sommes au début de l’aventure. Plusieurs universités et grandes écoles travaillent déjà aux côtés de la Ville sur la place de l’information dans la ville ou sur le soutien qu’une mairie peut apporter à l’économie du partage. La porte est ouverte à tous les acteurs mobilisés autour de la ville en transition ! En octobre 2016, à Quito, en Équateur, aura lieu Habitat III, la « Cop21 des villes ». Avec d’autres, Grenoble contribuera à cet événement. Régulièrement, des rendez-vous grand public seront organisés pour échanger, partager, imaginer, travailler ensemble.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi