Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Friches cherchent avenir

Urbanisme

Friches cherchent avenir

L'Institut de géographie alpine (à droite)et l'institut Dolomieu (à gauche) ont été construits par l’État à la fin des années 50 et sont aujourd'hui à l'abandon.

L’Institut de géographie alpine (à droite) et l’institut Dolomieu (à gauche) ont été construits par l’État à la fin des années 50 et sont aujourd’hui à l’abandon.

Dans l’océan de verdure de la Bastille, deux épaves échouées attirent le regard. À droite, la plus petite (3 200 m2 tout de même) et la plus mal en point, l’ex-IGA (Institut de géographie alpine). À gauche, la plus vaste (5 800 m2) et la mieux conservée – au prix d’un coûteux gardiennage –, l’institut Dolomieu. Ces deux bâtiments étaient mis à disposition de l’université Joseph Fourier depuis 1961. Mais après l’évacuation des derniers cours en 2005, arriva ce qui devait arriver : pillage, squat, vandalisme.
Dans un site contraint et contraignant, comment remettre à flot ces deux friches ? L’État souhaiterait prochainement vendre aux enchères l’institut Dolomieu. Mais l’exemple de l’ex-IGA – vendu 1,13 million d’euros à un promoteur de Haute-Savoie en 2011 et laissé depuis à l’abandon en l’absence d’un programme compatible avec le règlement d’urbanisme – choque et interroge. Avant de quitter de tels navires (on pense à l’ancien tribunal, à la friche Allibert, aux hôpitaux des Petites-Roches…), les équipages ne devraient-ils pas mieux préparer leur reconversion ?

Les commentaires (1)

Commentaire de schmitt le 30 septembre 2015 à 10 h 47 min

Il me semble que ces deux bâtiments ont à la fois une dimension, une forme architecturale et une localisation qui devraient retenir l’attention des pouvoirs publics. Pourquoi ne pas en faire un nouveau grand projet de la ville. On pourrait imaginer de magnifiques projets, j’ai du mal à comprendre comment le seul évènement récent sur le sujet soit le rachat de l’iga par un promoteur… Un vrai dossier à ouvrir et à partager !

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Marchés de Noël : top départ le 22 novembre !

Les oiseaux de Grenoble

Un campus numérique pour retrouver le chemin de l’emploi