Tous nos dossiers

Accueil >Dossiers >Tous nos dossiers>Bibliothèques : entrez, vous êtes chez vous !

lectures

Bibliothèques : entrez, vous êtes chez vous !

Numérique, patrimoine, animations, festival… Le réseau des bibliothèques municipales de Grenoble n’en finit pas de tourner les pages de l’innovation culturelle.

Au coeur du centre commercial Grand Place, la bibliothèque Kateb Yacine propose livres, musiques, films mais elle est aussi dotée d'une artothèque proposant des photographies et estampes d'artistes contemporains.

Au coeur du centre commercial Grand Place, la bibliothèque Kateb Yacine propose livres, musiques, films mais elle est aussi dotée d’une artothèque proposant des photographies et estampes d’artistes contemporains.

C’est d’abord par le grand nombre de bibliothèques implantées dans tous les quartiers de la ville que ce réseau trouve sa singularité : il offre autant d’espaces variés pour la culture et l’animation. Les bibliothèques assurent non seulement le prêt de livres mais accordent aussi une place très importante à la jeunesse ainsi qu’à la musique, avec un gros travail d’acquisition de CD, et, chaque mois, le concert d’un groupe local.

Ces bibliothèques se sont aussi tournées très tôt vers le numérique. À tel point que le réseau est aujourd’hui classé « bibliothèque numérique de référence » par l’État. Grâce à un énorme travail de numérisation orchestré dès 2005, les Grenoblois ont ainsi accès à distance à toutes sortes de contenus : livres, films, formation en ligne, presse, etc. Après l’achat de liseuses et de tablettes pour les usagers, après la formation du personnel, ce passage au numérique est entré dans sa dernière phase : le portail Internet, pour accéder à l’ensemble de l’offre.

Des bibliothèques ouvertes à tous

C’est aussi sur Internet que l’usager peut désormais consulter les fonds anciens, très riches, que propose en consultation la bibliothèque d’étude et du patrimoine. À travers le site PaGella, il est possible de visionner des collections prestigieuses, depuis les lettrines médiévales et les manuscrits de Stendhal jusqu’aux photos du début du XXème siècle. Une modernité numérique qui n’exclut pas les lecteurs traditionnels, que les bibliothèques de Grenoble s’efforcent de rassembler entre leurs rayons, en rappelant que les lectures sur place sont ouvertes à tous, y compris aux non-abonnés.

Une ambition de démocratisation de la lecture qui s’illustre depuis quatorze ans à travers le festival du Printemps du Livre, géré lui aussi par le réseau. Cet événement invite les Grenoblois à rencontrer une quarantaine d’auteurs de toutes expressions : romans, essais, BD, pour les publics enfants, jeunes et adultes. Il fait la part belle aux lectures musicales et aux débats, associant conteurs, essayistes et autres illustrateurs.

La prochaine édition se tiendra pour la deuxième année consécutive au Musée de Grenoble, du 1er au 4 avril. L’ensemble des bibliothèques du réseau et les libraires de la ville seront associés à cette dynamique.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi